Crise au RPM à Ségou : Abidine Koumaré et 20 autres militants virent à l’Asma/CFP

4

Le parti du Premier ministre se renforce au détriment du RPM à Ségou. Abidine Koumaré dit Pelé et une vingtaine de ses proches déposent leurs armes et bagages à l’Asma/CFP après leur échec cuisant aux primaires du RPM, tenues dimanche 30 septembre, en vue des législatives prochaines.

L’information a été confirmée par l’intéressé lui-même, sur sa page Facebook et sur une radio de la ville de Ségou.

“Depuis hier après-midi (Ndlr : vendredi 5 octobre 2018), j’ai démissionné du parti RPM. Enfin, je rejoins les rangs de l’Asma/CFP… J’ai été accompagné avec une vingtaine de secrétaires généraux des communes et des dizaines d’élus communaux sans compter les militants RPM, les associations des jeunes et femmes”. C’est en ces termes qu’Abidine Koumaré, président de la Commission Finances à l’Assemblée nationale, a annoncé sa démission du RPM pour l’Asma/CFP. Il explique son départ par un complot orchestré contre lui par certains membres de la section RPM de Ségou. Malgré son départ, le député élu à Ségou, renouvelle son soutien aux actions du président de la République.

L’objectif d’Abidine Koumaré est de renouveler son mandat coûte que coûte à l’Assemblée nationale au nom de la région de Ségou. Selon les informations, le RPM doit faire liste commune aux législatives de novembre et décembre avec l’Asma/CFP et l’Adéma/PASJ. Mais cette hypothèse est en phase d’être écartée puisque la liste RPM, sous la conduite d’Abdoul Galil Haïdara, n’entend pas faire chemin avec Abidine Koumaré sous aucun prétexte alors que ce dernier est parti pour être le potentiel candidat de l’Asma/CFP à Ségou.

A défaut de cette alliance, la liste Asma/CFP pourrait être une véritable menace contre la liste RPM sachant le poids actuel du Premier ministre au sein de l’EPM. Il faut ajouter le rapprochement de ce dernier de l’Adéma/PASJ qui pourrait également rejoindre le camp de l’Asma/CFP pour une plus grande représentativité dans l’hémicycle puisque le nombre de places réservées aux alliés par le RPM est un maximum de deux sièges.

En tout cas à l’allure des événements, le RPM risque gros à Ségou.

O.D.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here