Direction générale du commerce: le parc automobile renforcé

2

Le parc automobile de la Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence a été doté, vendredi, de six véhicules neufs. La cérémonie de remise de ces moyens roulants, qui a eu lieu au siège de la DGCC à l’Immeuble Nimagala, a été présidée par le ministre du Commerce et de la Concurrence, Alhassane Ag Ahmed Moussa. C’était en présence du directeur général du commerce, de la consommation et de la concurrence, Boucadari Doumbia. L’acquisition de ces véhicules d’un coût total de120 millions de FCFA, entre dans le cadre du processus de modernisation de cette structure. Cela pour améliorer sa capacité d’accès aux marchés internationaux ainsi que la traduction des engagements des pays membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), a témoigné le ministre Ag Ahmed Moussa.

L’occasion était alors tout indiquée pour le directeur général de situer l’événement dans son contexte. «Suite à la prolongation de huit mois du projet arrivé à termes le 31 mars dernier, nous, direction générale, avons, en qualité de point focal de l’Unité de mise en œuvre du Cadre intégré (UMOCI), adressé une requête au ministre du commerce (président du comité de pilotage du Cadre intégré), lui demandant d’intégrer dans le plan de travail 2018 l’acquisition d’équipements roulants, de matériel informatique, le développement et la sécurisation des opérations du commerce extérieur», a rappelé le directeur Général du commerce, de la consommation et de la concurrence. Car, la DGCC, comme tous les services de l’administration, est confrontée à des difficultés pour la résolution desquelles le directeur a dit compter sur l’appui et l’accompagnement du département, a révélé le patron de la DGCC.

Entre autres problèmes, Boucadari Doumbia a énuméré l’insuffisance de moyens pour le fonctionnement, le besoin crucial de renforcer les capacités des ressources humaines.

Ainsi, ce renforcement des capacités en moyens de locomotion permettra de pérenniser les acquis du projet et suivre la mise en œuvre des activités de la direction générale du commerce. Aussi, permettra-t-il à la DGCC de mieux accomplir ses missions de protection des consommateurs, de lutte contre la fraude et la concurrence déloyale, a espéré M. Doumbia.

La Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence a notamment pour rôle la conception et la mise en œuvre de la politique commerciale intérieure et extérieure de notre de pays.

Fadi CISSÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here