Nomadisme politique: Un transhumant politique nommé Harouna Sankaré

2

Arrivé dans la scène politique malienne en 2009, le politicien-marabout, Harourna Sankaré plus connu sous le sobriquet de Diarra à Ouenkoro, vient de se faire remarquer une fois de plus en décidant de démissionner du parti UDD sans la moindre explication. Mais cela n’est pas une surprise pour tous ceux qui le connaissent depuis son intrusion dans la politique. Dès son retour au pays et précisément dans son village d’Ouenkoro, cercle de Bankass, Harouna Sankaré avait déposé ses valises au Mouvement Citoyen. Mais n’ayant pas pu imposer sa loi, il quitte le mouvement citoyen pour l’URD.

Là aussi n’étant pas retenu comme tete de liste aux communales de 2009, il rejoint le PSP en 2009. Du coup il est désigné comme tete de liste aux élections communales où il parvient à triompher avec 9 conseillers contre 4 de son propre grand frère en la personne Idrissa Sankaré qui fut maire pendant 10 ans sous les couleurs de l’ADEMA mais qui est aujourd’hui Député depuis 2013 sous les couleurs de l’ASMA. Une fois élu maire, le marabout-politicien quitte le PSP et tente de rejoindre à nouveau l’URD mais sans succès.

Du coup il est resté sans parti politique jusqu’aux législatives de 2013 où ses propres militants sont surpris de voir qu’il rejoint l’UDD . Malheureusement pour lui, il est humilié par la liste CODEM-URD-ASMA qui a vu son grand frère élu député. En annonçant son départ de l’UDD la semaine dernière, cela n’est qu’une formalité en témoigne la création de son association et de sa candidature lors de la présidentielle de juillet 2018. La seule question qui se pose c’est de savoir la nouvelle chute de ce transhumant politique.

Moussa Bamba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here