Investissements : le pari réussi de l’API-Mali en Algérie

4

Une fois de plus, l’Agence pour la Promotion des Investissements (API-Mali) a réussi son pari et sa mission d’attirer les investisseurs étrangers au Mali. A la suite de la 4e édition de l’Université du FCE (Forum des chefs d’entreprises) à El Oued Souf, en Algérie, les différents échanges se sont couronnés par la signature d’un accord entre le groupe IVAL et l’API-Mali pour l’implantation de sa filiale IVECO au Mali.
Le groupe IVAL, à travers son PDG, Mohamed Bairi, a signé, ce lundi 8 octobre 2018 un mémorandum d’entente pour l’implantation d’un centre de distribution et de services après-vente des véhicules montés par la société IVAL, qui sera installé à Bamako.

Selon le Directeur général de l’API-Mali, Moussa Ismaïla Touré, « L’axe Mali-Algérie est un axe stratégique pour nos deux pays. Nous savons que le gouvernement algérien encourage fortement la production nationale, et l’exportation. Au Mali, nous sommes demandeur de l’expérience algérienne, forte de son industrialisation, et il faut impérativement profiter de l’excellente relation politique et diplomatique entre nos deux pays, et faire fructifier cela sur les deux rives ».

Le déploiement du groupe IVAL au Mali constitue la première étape d’une implantation plus large en Afrique de l’Ouest. Le PDG du groupe IVAL a d’ailleurs expliqué son ambition d’atteindre, à travers le Mali, l’ensemble du marché de la zone CEDEAO, soit environ 300 millions de consommateurs.
Aux côtés de Moussa I. Touré, plusieurs acteurs clés du secteur privé malien ont pris part à l’Université du FCE, le 4 octobre dernier. Parmi eux, Mme Jamila Ben Baba, PDG de Laham Industries, M. Ibrahima Diawara, PDG d’IBI Groupe, M. Diadié Sankaré, PDG de Groupe SAER, M. Mamadu Sacko PDG du Groupe Kama et M. Abdoullah Coulibaly, Fondateur du Forum de Bamako et Président de l’Institut des Hautes Etudes en Management. L’objectif du Forum est de réunir chaque annéeles chefs d’entreprise, les décideurs économiques, les représentants de la société civile ainsi que des experts pour échanger et débattre des enjeux liés à la transformation de l’économie nationale. Cette délégation de qualité a pu représenter le dynamisme économique du Mali et la solidité de ses principaux entrepreneurs. Au cours de plusieurs rencontres de haut niveau, Moussa I. Touré a pu rassurer les chefs d’entreprise algériens et faire la promotion de la destination Mali. Comme le groupe IVAL, d’autres sociétés algériennes d’envergure ont manifesté leur intérêt pour les opportunités d’investissements qu’offre le Mali. Rendez-vous est pris à la mi-novembre pour concrétiser les promesses de ces échanges fructueux.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here