Le département de tutelle au chevet des producteurs d’huile et d’aliment bétail

3

Au Mali, 86 huileries transforment les graines de coton produites par la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT). Selon nos sources, la capacité installée de trituration de ces huileries, de plus de 4 millions 500 mille tonnes par an, est largement supérieure à l’offre de matières premières de l’ordre de 360 000 tonnes de graines de coton fournies par la CMDT.

Les importations de graines de coton des pays voisins se situent autour de 200 000 tonnes. C'est dans le souci de combler l’insuffisance de graines de coton et d’éviter l’arrêt des unités de transformation, la menace sur les emplois, que s'est tenu la semaine dernière un atelier national sur l’approvisionnement des huileries en matières premières. Il s’agissait à travers cette rencontre de sensibiliser et d’orienter les unités de production d’huile alimentaire et d’aliment pour bétail vers la diversification de leurs matières premières.

Cela à travers l’utilisation d’autres graines oléagineuses disponibles sur le territoire national notamment l'arachide, l’amande de karité, le sésame, le tournesol, le soja, le maïs et autres. «Le développement de la culture des oléagineux et leur transformation par les unités industrielles contribuera significativement au renforcement de l'articulation entre l'Agriculture et l'Industrie ainsi qu'à la promotion de la filière concernée » a soutenu le ministre Moulaye Ahmed Boubacar.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here