Le Ministre des sports, Me jean Claude SIDIBE rend visite aux aigles à Kabala

4

Les aigles recevront ce vendredi, 12 Octobre 2018 les hirondelles de Burundi au Stade du 26 Mars de Bamako dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations " CAN Cameroun 2019".

Pour transmettre le message du gouvernement aux aigles et à l’encadrement, le ministre des sports, Me Jean Claude SIDIBE a déjeuné hier jeudi avec les aigles à Kabala. Le ministre a trouvé sur place des aigles bien disciplinés et très déterminés à donner le sourire aux maliens ce vendredi soir après le match.

Me Jean Claude SIDIBE a transmis le message de soutien d’encouragement du gouvernement à l’équipe nationale du Mali et à son encadrement. Le ministre a profité de l’occasion pour appeler les supports à venir nombreux au stade du 26 mars ce soir afin de poussent les aigles à la victoire.

Toutes les conditions sont donc réunies pour assurer une très bonne préparation aux aigles du Mali. tous les joueurs ont reçu leurs primes de match pour le compte du match Soudan du Sud - Mali, les primes de sélection pour les deux rencontres contre le Burundi aussi ont été payées. Chapeau au gouvernement pour ses efforts

La ball est maintenant dans le camps des aigles du Mali pour donner une satisfaction au gouvernement et à toute la population malienne. Le rendez-vous, c’est pour ce soir à 19h au stade du 26 mars pour pousser les aigles à la victoire. Il faut rappeler que le Mali occupe la tête du groupe avec 6 points en deux rencontres, le Burundi est deuxième avec 4 points, le Gabon est troisième avec 1 point et le Soudan du Sud est dernier avec 0 point. Les deux premiers de la poule obtiendront leurs tickets pour la phase finale de la CAN 2019.

Les aigles en cas de victoires lors des deux rencontres contre le Burundi obtiendront leur ticket pour la phase finale de la CAN 2019. L’encadrement technique des aigles du Mali travaille à cela. Nous ne pouvons que leur souhaiter bonne chance.

Fsanogo/aBamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here