Célébration de la journée mondiale de la poste : La structuration de la poste malienne expliquée au public

9

Le Mali (à travers la Poste malienne), à l’instar de la communauté internationale et l’Union postale universelle (UPU) a célébré, le mardi 9 octobre 2018 à l’hôtel Sheraton, l’édition 2018 de la Journée mondiale de la Poste sous le thème ” La Poste : livrer du bien au monde entier “. La cérémonie d’ouverture était parrainée et placée sous la présidence du ministre de l’Economique numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré, entouré du PDG de la Poste malienne, Ibrahim Haïdara, des responsables du Conseil national du Patronat du Mali.

La célébration du 9 octobre, consacrée Journée mondiale de la Poste a été une opportunité pour la Poste malienne d’informer le public malien, les entreprises publiques et privées de son rôle et de sa structuration qui consiste à la transformer en profondeur afin de l’adapter aux besoins du marché.

Cette structure consistera à la mise en place de 4 structures verticales orientées “métiers”. “La Poste services” est la 1ère qui va concerner le métier classique de la Poste, c’est-à-dire, le courrier, les boîtes postales, le transport rural. La 2e structure est “La poste digitale” qui exploitera les services numériques qui sont entre autres, le coffre-fort numérique, les autorités de certification et de tierce confiance, l’appui à la transformation digitale des services postaux. “La Poste finances” est la 3e structure qui sera axée sur l’exploitation des services financiers postaux qui posera les jalons de la banque postale. La 4e structure est “La Poste mobile” qui consiste à créer un opérateur virtuel de télécommunications qui sera basé sur les réseaux existants pour fournir des services de téléphonie à moindre coût afin de permettre l’exploitation des services digitaux de la Poste, en plus des fonctionnalités classiques d’un réseau télécoms.

Pour expliquer cette structuration, des Panels ont été animés sur, entre autres, la ferme volonté de l’Etat à assainir le secteur postal pour que le Mali soit en conformité avec les normes de régulation de l’UPU ; le rôle et les missions de l’AMRTP.

A la cérémonie, le Président Directeur Général de la Poste, Ibrahim Haïdara, reconnaîtra que la Poste malienne se trouve dans des difficultés. Mais, il a rassuré que l’espoir est permis avec le Plan d’action. “Il s’agira de transformer la Poste en profondeur avec la création d’autres entités en vue d’aller au-delà de sa mission classique et de lui permettre de participer à la justice sociale. Nous sommes en train de nous atteler à cela”, a-t-il soutenu.

Le ministre Arouna Modibo Touré : “La Poste doit être bâtie autour des trois actions majeures qui sont la Poste mobile, la Poste financière, la Poste numérique”

En présidant la cérémonie, le ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré s’est interrogé si le thème “La Poste : livrer du bien au monde entier” peut-elle se réaliser. Il a invité les participants à la conférence de formuler des recommandations s’inscrivant dans l’intitulé du thème. Il a indiqué que ce thème est conforme avec 2 des 5 axes de la Lettre de mission du président Ibrahim Boubacar Kéita instruite au Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, notamment la promotion d’une croissance inclusive et le développement du capital humain et la cohésion sociale. Il a noté qu’en plus du service classique de la Poste, il lui faut une innovation par le numérique. “Le numérique est en train de créer des bouleversements dans tous les secteurs de la vie. Evidemment, ces bouleversements ont permis à notre Poste d’emboîter le pas au numérique qui est vecteur de création de valeurs. Pour notre part, le gouvernement du Mali, depuis 2016, a élaboré un plan de relance de la Poste qui a été amélioré pour faire face aux enjeux et aux défis. C’est cela vision du chef de l’Etat, Ibrahim Boubacar Kéita, de mettre la Poste en niveau de compétition pour la sortir du gouffre financier. Conformément à la politique de jeune instituée par le chef de l’Etat, nous avons décidé de mettre un jeune à la Direction de la Poste grâce à ses compétences. Donc, le défi est à relever. Je n’ai jamais douté de lui”, a déclaré le ministre Touré. Il a invité les participants à la Journée de débattre des principaux problèmes de la Poste et de lui transmettre des recommandations permettant de bâtir la Poste autour des trois actions majeures qui sont la Poste mobile, la Poste financière, la Poste numérique. “La Poste ne peut pas évoluer aujourd’hui sans la numérique. Et le support de l’Etat ne fera aucunement défaut. Pourquoi ne pas ériger les 200 bureaux de Poste de l’intérieur en centres de paie. Cela est possible. […] Si la Poste ne joue pas son rôle, l’Etat ne l’aidera pas”, a dit le ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

L’Historique et les missions

de la Poste du Mali

Le service postal fut institué au Soudan français (actuel Mali) par l’Administration coloniale sous la dénomination “Poste-Télégraphe-Téléphone (PTT)”. Le premier bureau fut ouvert à Médine près de Kayes. La Poste du Mali, sous son régime juridique actuel, a été créée par l’Ordonnance n° 2011-012/P-RM du 20 septembre 2011. Elle est rattachée au ministère en charge de la Poste, son régime juridique est celui d’un Etablissement public à caractère industriel et commercial (Epic). La Poste du Mali est membre de l’Union postale universelle (UPU) depuis le 21 avril 1961 qui compte 192 pays membres et est une agence spécialisée des Nations unies.

La Poste a pour mission d’assurer la collecte, le tri, le transport et la distribution des courriers (correspondances privées et officielles) ; le transport et la remise des colis postaux ; le transport des passagers au moyen des Postes automobiles rurales (Par) en plus du courrier ; l’impression et la vente des timbres postes, figurines assimilées et des valeurs fiduciaires ; la concession du monopole postal moyennant paiement d’une redevance annuelle ; la réalisation aux guichets des bureaux de postes des opérations relatives aux chèques postaux, à la caisse d’épargne, au téléphone, au télégraphe et à la télécopie publique ; la messagerie express.

Siaka DOUMBIA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here