Gao: La RAF C-17 termine sa première rotation à l’aérodrome de la ville

6

Un avion de transport C17 de la Royal Air Force est arrivé pour la première fois à l'aérodrome de Gao au Mali. Le vol devait livrer des fournitures au détachement Chinook de la RAF, actuellement déployé pour soutenir les opérations françaises, a annoncé la RAF le 11 octobre 2018.

L'arrivée du C-17 marque la première fois que la Royal Air Force est en mesure de soutenir directement les Chinook basés à Gao depuis leur déploiement en juin de cette année (2018). Auparavant, les fournitures auraient été acheminées par avion vers le pays voisin, le Niger, puis transbordées. Le vol C-17 signale l’intention de fournir au détachement des vols directs mensuels.

«Les vols directs vers Gao raccourcissent considérablement la chaîne logistique, qui reposait jusqu'à présent sur les mouvements de fret en provenance de la base aérienne de Niamey au Niger. Le fait de pouvoir se rendre à Gao a eu un impact considérable sur le soutien des opérations ", a déclaré le Lieutenant d'aviation Matt Nowicki, l'officier de la logistique des détachements.

Les vols du C-17 sont désormais possibles à la suite d’une visite du personnel de la RAF du 99e Escadron, afin de s’assurer que les installations de la piste et de l’aérodrome permettraient à l’appareil de fonctionner en toute sécurité.

En plus de transporter le matériel de mission essentiel et des pièces de rechange d’aéronefs en urgence, le C-17 a également transporté les premiers secours à la place du personnel de la RAF à destination et en provenance du Mali, mettant ainsi fin à la première rotation d’aviateurs appuyant l’opération française Barkhane.

Le détachement Chinook de la RAF est déployé à plus de 3 000 km au Mali et compte sur l’appui de la RAF et des transports français pour acheminer les approvisionnements de la base Chinook à RAI Odiham en Afrique subsaharienne.

"Ce n'est pas un mince exploit et le soutien des Français a été exceptionnel pour le déchargement de la grande quantité de fret dans une zone d'opérations improvisée située à proximité du détachement britannique", a déclaré le commandant de l'escadre Matt Roberts, commandant du détachement de la RAF.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here