Gassama et les législatives à Yelimané : ” Je ne me ferai pas humilier par les jeunes”

15

Mahamadou Hawa Gassama avoue la vraie raison de son désistement aux législatives à Yélimané. Après quatre mandats consécutifs à l’Assemblée nationale, il craint de se faire “humilier par les jeunes“ de l’Association Yélimané Dagakané.

Il est l’un des recordmans du nombre de mandats à l’Assemblée nationale sous la deuxième République avec quatre mandats sans interruption. Il n’a pas connu deux circonscriptions électorales. Mahamadou Hawa Gassama a toujours été député à Yélimané depuis 1997. Mais par peur de se faire ” humilier”, le sexagénaire a jeté l’éponge dans sa base historique.

“Je ne me ferai pas humilier par les jeunes qui s’agitent dans la localité depuis quelques années”, a avoué par téléphone Mahamadou Hawa Gassama avant de tenter de donner une autre explication. “J’ai cédé la place à Ahamadou Soukouna”, a-t-il dit. 4e vice-président de l’Assemblée nationale, Ahamada Soukouna a battu campagne pour Soumaila Cissé à la présidentielle contre la décision de son parti Adéma/PASJ qui avait choisi Ibrahim Boubacar Keïta. Pour son entêtement, il a été exclu de l’Adéma. Colistier de Gassama aux législatives de 2013, il a aussitôt rejoint l’Union pour la République et la démocratie (URD), où il a été désigné candidat du parti aux législatives prochaines en remplacement de Mahamadou Hawa Gassama.

Dagakané, maître des lieux

Les jeunes auxquels Gassama fait allusion sont les militants de l’Association Yélimané Dagakané. Créée en décembre 2014 pour le développement du cercle de Yélimané, Dagakané s’est invité en politique. Elle a vite déclaré la guerre à l’éternel député de la localité. Avant 2016, Gassama et son parti contrôlaient neuf mairies sur douze que compte le cercle. Mais Yélimané Dagakané lui ont volé la vedette au sortir des élections communales du 20 novembre 2016. Elle s’est accaparée de onze mairies sur douze.

Pour Daman Konté, président de l’Association, Gassama est au crépuscule de sa carrière politique à Yélimané. “C’est fini pour lui. Il ne peut plus gagner une élection à Yélimané face à un candidat soutenu par notre association. Il le sait bien, c’est pourquoi il ne s’est pas présenté”, a soutenu M. Konté.

Interrogé sur une éventuelle candidature dans une autre circonscription, Mahamadou Hawa Gassama a maintenu le flou. “Vous le saurez bientôt”, s’est-il contenté de répondre. Mais selon Ahamada Soukouna, Gassama serait candidat à Diéma. Une information que Gassama n’a pas confirmée encore moins infirmée.

Maliki Diallo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here