Moulaye Aly Haidara : ” Le Mali doit être mis au dessus des intérêts partisans ”

0

Je demande à tous les Nordistes d’accompagner les efforts de l’Etat du Mali dans le nouveau découpage administratif au delà des clivages communautaires. Le Mali unitaire a besoin de tous ses fils et de toutes ses filles dans ces moments difficiles. Le PM et le Président de la République ont eu un grand courage politique et malgré les mésententes, le Mali doit être mis au dessus des intérêts partisans, régionaux et communautaires. La régionalisation poussée est une des façons de sauver le Mali et de permettre aux périphéries de jouer leur partition dans la symphonie nationale. Au delà de tout clivage notre pays a besoin d’être soudé pour faire face aux périls nombreux qui guettent notre patrie, le Mali. Il faudra beaucoup d’intelligence à tous et à toutes et particulièrement à tous les leaders d’opinion et à tous les dirigeants, tant de l’opposition que de la majorité pour éviter au Mali de rater ce rendez-vous avec notre Histoire moderne. La régionalisation permettra aux populations d’avoir une plus grande emprise sur leur destin, mais permettra à l’Etat d’exister partout sur le Territoire national. Je ne suis pas complaisant avec les mouvements armés, mais certains de ces mouvements ont un combat politique et penser les exclure du jeu politique de la Nation n’est pas une option. Aucune armée ne peut ramener le drapeau tricolore vert or et rouge dans l’espace appelé Azawad, sans le consentement des populations que notre Administration devra gérer. Aujourd’hui il faut que l’Etat occupe le terrain et quelle meilleure manière que de ramener en même temps une Armée nationale pour rassurer et une Administration locale et autochtone et un enseignement local et autochtone. La confiance et le succès de cette stratégie reposent entièrement sur l’Armée nationale. Il faut que les FAMA donnent l’exemple en amenant les enfants des terroirs en priorité, des interprètes et de construire une relation saine gagnant-gagnant avec les populations.

Les mouvements sur la zone doivent rapidement s’engager sur le DDR et fixer un plan de migration de mouvements armés en mouvements politiques même avec le soutien de l’Etat et de nos partenaires si nécessaires.

L’Etat doit aller au pas de course pour rendre opérationnel ce découpage et continuer les discussions avec les insatisfaits. L’Etat doit nommer un responsable des grands investissements au Nord pour collecter étudier et chercher des financements pour tous les projets inclus dans les accords et d’autres encore.

Pour les Maliens du Sud j’aimerai vous dire que la majorité des Nordistes n’ont aucune velléité indépendantiste et que l’exacerbation des replis identitaires et communautaires est le fait de la misère et de la peur du lendemain. N’ayez pas peur de nous, ne nous prenez pas pour vos ennemis nous sommes Un Peuple Un But Une Foi et plus que jamais nous avons besoin de vous car ensemble nous ferons le Mali arc en ciel et émergent. Ce rendez-vous est important car des mains intéressées par nos richesses du sous-sol du Nord du Mali travaillent à nous éloigner les uns des autres. Ne l’acceptez pas et le Gouvernement doit aller au delà de la Sécurité et trouver des partenaires fiables et forts capables d’exploiter nos ressources au bénéfice du Peuple malien.

Mon regard se tourne vers la France, vers l’Algérie, vers le Qatar, vers la Chine et vers la Russie. Détrompez vous, rien ne se fera au Nord du Mali sans des concessions et des choix stratégiques difficiles. Mais si sauver la Nation est à ce prix allons y… Vous verrez le problème sécuritaire disparaîtra avec l’arrivée du travail, de la cohésion nationale et de la régionalisation.

Que Dieu sauve le Mali”.

Moulaye Ali HAIDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here