Coupe de la ligue de foot de Bamako: Des clubs disent « niet »

0

Ce qui n’était encore qu’une rumeur s’est officiellement confirmée avec la lettre du Djoliba au secretaire general de la Ligue de football de Bamako.

Le Djoliba ne foulera pas les pélouses tant que le club ne sera pas fixé sur le quorum de la prochaine assemblée generale élective de la Fémafoot.
Les grandes résolutions du dossier du Tribunal arbitral du sport (Tas), sont très attendues à Heremakono ( siège du club) et du gotha du football du Collectif des Ligues et clubs majoritaires à l’assemblée du 10 janvier 2015.
Le coup d’envoi de la coupe de la Ligue de football de Bamako sera lancé ce mercredi sans les clubs comme le Djoliba, l’AS Bamako, le CO Bamako, le Centre Salif Kéita etc.
« Nous ne serons pas en mesure de prendre part à une activité d’une quelconque Ligue dont nous ignorons l’existence. Qu’on cesse de nous provoquer », confie le responsable de l’ASB, à l’issue du tirage au sort de ladite compétition.
Pour sa part, le Djoliba a adressé un courrier au secrétaire général de la Ligue de foot de Bamako en lui signifiant qu’il attend de savoir la suite à une correspondance lui concernant au sujet du Tas et de certains membres de la Fédération malienne de football. « Nous avons écrit au Tas au sujet du quorum de la prochaine assemblée et des membres de la Fémafoot. Nous attendons impatiemment une suite à ces dossiers et par conséquent le club suspend sa participation à la coupe de la Ligue », pouvait-on lire dans la correspondance. Le club souligne qu’il reviendra une fois que les motifs seront tirés au clair.
« Nous, ne reconnaissons pas ce bureau et nous invitons les organisateurs à mettre un peu d’eau dans leur vin, c’est même une provocation à notre égard », lance un responsable du Collectif.
Les clubs du Collectif et Ligues refusent désormais de « jouer à contre courant ». Ils tiennent à le faire savoir à ceux qui ont la charge du football au Mali. « Nous n’allons pas participer au tournoi lié à la Coupe de la Ligue de Bamako. Parce que nous attendons de savoir le dossier au niveau du Tas. On ne peut pas continuer dans cette situation qui finit par agacer», tempête le président d’un club du Collectif.
Il ne reste plus maintenant qu’au Conor qui « est au courant de ces dossiers et qui a formellement été saisie » au sujet de ce dossier du Tas qui en découlera, d’envisager des solutions immédiates pour que les clubs reviennent à de meilleurs sentiments.
Autre désidératat, le Collectif comme la Fifa, exige aussi, l’audit financier et judiciaire. Faute de quoi, on s’acheminera vers un énième blocage du sport roi qui est loin d’avoir livré son dernier épisode.
Boubacar Diakité dit Sarr

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here