Le Républicain accueille deux écrivains pas comme les autres : Les frères Chirfi et Salah Moulaye à l’honneur

0

L’ainé, un ingénieur à la retraite, Chirfi Moulaye Haïdara est chercheur et écrivain. Il a écrit plusieurs articles de contributions, publiés dans les grands titres de la place, il est également l’auteur de plusieurs livres. Ces écrits sur Tombouctou et les manuscrits anciens du Mali, les contributions pour la paix, la réconciliation et la cohésion sociale, le pari du vivre ensemble, et les risques des replis identitaires, sont autant d’apports pour nous rendre plus facile la compréhension de nos problèmes et plus intelligible l’accès aux solutions, à la lumière de la culture plusieurs fois séculaire, mise à notre portée.

Natifs de Tombouctou, nos visiteurs du jour les frères Chirfi et Salah Moulaye, appartiennent à une famille de musulmans pieux et portent les vertus d’une rigoureuse éducation. Nos deux illustres hôtes traduisent et représentent sans conteste un bon ménage entre science et culture. Leur visite au quotidien Le Républicain, un de nos plus beaux moments de cette année, intervient quatre jours après la cérémonie de lancement de l’ouvrage du Professeur Salah Moulaye Ahmed, « Les 25 grandes idées qui ont marqué la science et changé le monde », le samedi 13 octobre 2018 à l’Hôtel Salam. Ce lancement était placé sous le haut parrainage de Mme le ministre de l’Innovation et de la Recherche scientifique Mme Assétou Founè Samaké Migan.

A cette occasion, un public nombreux du monde de la science et de la culture avait pris d’assaut l’Hôtel Salam de Bamako, pour être témoin de la Cérémonie de présentation- dédicace de l'ouvrage, « Les 25 grandes idées qui ont marqué la science et changé le monde », qui vient de paraitre aux Editions ’’La Sahélienne’’.

« Il convient de signaler que maints penseurs et épistémologues contemporains ont pu considérer que l'élaboration et le développement, au fil des siècles, des idées et théories majeures qui ont fondé la pensée scientifique actuelle passent pour l'un des accomplissements les plus achevés de l'esprit humain. Toutefois, parmi les dizaines, voire les centaines de ces idées et théories que l'on a pu recenser, seules vingt-cinq, jugées les plus pertinentes, ont été retenues », a indiqué Salah Moulaye Ahmed. Un tel choix, peut trouver une justification dans les limites assignées à l'ouvrage et surtout dans le souci de focaliser l'attention du lecteur sur l'essentiel, a –t-il signalé.

Outre les idées retenues et développées dans l'ouvrage, l’auteur au cours de son intervention a présenté dans l'ordre chronologique, trente-cinq idées parmi celles recensées mais non retenues avec, pour chacune d'elles, le nom de l'auteur principal. Par exemple : « L'idée première de la science / Thalès de Milet ; Les propriétés générales des nombres / Pythagore de Samos ; Les postulats de base la géométrie classique / Euclide d'Alexandrie ; Les mathématiques et les sciences appliquées /Archimède de Syracuse ; Le système géocentrique du monde / Ptolémée d'Alexandrie ; La systématisation de l'arithmétique et la formalisation de l'algèbre /Ibn Musa Al-Khawârizmî ; etc. »

« Il ressort de ce rapide survol que les idées retenues comptent, sans conteste, parmi celles qui ont marqué la science, changé le monde, bouleversé notre perception globale et scellé notre destin », a avoué l’auteur. Quant à la science, force est de reconnaître qu'elle est le domaine de connaissance par excellence, son but étant d'appréhender, selon une méthode rigoureuse et bien établie, les divers mécanismes qui régissent l'Univers et ce, de l'infiniment petit des particules à l'infiniment grand du cosmos en passant par l'infiniment complexe de la matière et de l'esprit, explique-t-il.

« Certes, elle est complexe et d'acquisition difficile mais, se révélant de nos jours incontournable comme facteur essentiel de progrès, la nécessité s'impose de se l'approprier, de la maîtriser à travers notamment la qualité de l'enseignement, la promotion de la recherche scientifique et l'appui à l'innovation technologique », dit-il tissant ainsi un lien étroit entre science à vie. L’ouvrage comprend 234 pages, avec une préface du Pr. Baba Hakhib Haïdara. Un livre à lire absolument, pour tous ceux qui veulent se servir des idées à l’aune de l’évolution scientifique pour une révolution rationnelle de l’avenir.

Daou

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here