Simulation d’attaque à l’ACI 2000 : Bavure du ministère de la Sécurité

1904

Un exercice de simulation d’une attaque terroriste a eu lieu, le mardi dernier, dans la zone de l’ACI 2000, en plein cœur de Bamako. Des forces de sécurité ont été mobilisées pour la circonstance afin de tester leurs capacités de réaction.

Mais le hic, c’est le silence coupable du Ministère de la Sécurité qui n’a fait aucun communiqué pour aviser les populations sur la tenue de cet exercice. Conséquence ? Une peur panique s’est emparée de nombreux citoyens qui croyaient à une vraie attaque. Aussi, les réseaux sociaux ont été envahis par de fausses informations.

Le fait que l’exercice de simulation se fasse sans aucune communication préalable du Ministère dirigé par un Général (Salif Traoré) traduit tout le laxisme qui règne au sein de ce département. Ainsi, le Ministère de la Sécurité devient une source d’insécurité pour les populations !

Tout près au Burkina Faso, un exercice similaire a eu lieu, le mardi dernier, près du Stade du 4 août. Mais, un communiqué du Ministère burkinabè en charge de la sécurité avait fait objet d’une large diffusion. C’est dire qu’au pays des « Hommes intègres », l’on assume avec responsabilité ses charges et missions. Contrairement à notre pays où le laxisme devient un exercice au sommet de l’Etat.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

1 commentaire

  1. Je ne suis pas spécialiste de la question mais une simulation avec information n’a pas les mêmes impacts qu’une sans informations.
    Effet, le terroriste n’informe pas avant d’attaquer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here