Boubacar Théra président de la PEA : “La sécurité n’est pas l’apanage des seules forces de sécurité”

6

Qu’est ce que la Plateforme d’échange et d’action, forces de sécurité interieure, société civiles et partenaires internationaux (Pea) quels sont ses objectifs et les activités réalisées par ladite Plateforme ? A ce sujet, nous nous sommes entretenus avec le président de la Plateforme d’échange et d’action, Boubacar Théra par ailleurs coordinateur national de Wanep-Mali.

La plateforme d’échange et d’action, selon Boubacar Théra, a été mise en place depuis 2015. L’idée de sa création découle, selon lui, d’une rencontre d’échange entre les forces de sécurité et les acteurs de la société civile sur l’intégration du concept de la réforme du secteur de la sécurité (Rss) dans les activités de la société civile. “C’est à l’issue de cette rencontre que les différents acteurs ont estimé qu’il est nécessaire que tous les acteurs puisent se donner la main afin de travailler en synergie pour apporter leur contribution à la réforme du secteur de la sécurité” a rappelé M. Thera.

A cet effet, il a ajouté que la plateforme d’échange et d’action est constituée par trois catégories de participants. Il s’agit des représentants des organisations de la société civile actives dans le domaine de la RSS, les partenaires internationaux (représentants des missions internationales gouvernementales ou non gouvernementales) impliquées dans le processus de la RSS et les représentants des Forces de sécurités intérieures (FSI) maliennes.

S’agissant des activités réalisées par la Plateforme, le président de citer la tenue des échanges qui regroupent tous les acteurs chaque trimestre afin de leur permettre de se mettre à niveau sur l’évolution du contexte sécuritaire pour voir comment chacun, à son niveau, puisse apporter sa contribution.

En tout cas, pour M. Théra, les organisations de la société ont un grand rôle à jouer dans le cadre de la RSS. “La réforme du secteur de la sécuritaire est un concept qui tend à garantir l’efficacité, l’efficience et la performance de tous les services dans sens plus large et qui traite la question sécuritaire dans un contexte plus global. Aujourd’hui, la question de sécurité n’est pas l’apanage des seules forces de sécurité. Il y a l’apport et le rôle de chaque acteur dans ce processus-là. En tant qu’acteur de la société, nous avons un grand rôle à jouer.

C’est à nous que reviennent les actions de sensibilisation des populations afin qu’elles puissent comprendre le rôle des forces de sécurité. Il nous revient aussi de sensibiliser les forces de sécurité pour qu’elles prennent en compte les besoins sécuritaires des populations. Ce n’est pas tout. Nous devons aussi intervenir pour faire en sorte que les forces de sécurité puissent prendre en compte les besoins sécuritaires des femmes dans le cadre de la Rss” a ajouté le président de la Plateforme, qui assure la présidence au nom de Wanep.

Aussi, au terme des activités réalisées, le président la Plateforme a cité l’organisation des ateliers d’échange et de renforcement des capacités avec la participation des trois entités. Il s’est félicité de la mise en place des antennes régionales dans plusieurs régions, à savoir Mopti, Sikasso, Ségou à Kayes, sans oublier leur contribution à la police de proximité. M. Théra a saisi cette occasion pour remercier l’appui de Eucap Sahel qui a été, selon lui, d’un apport pour la mise en place et l’accompagnement de cette plateforme.

Pour l’avenir, a-t-il poursuivi, ils veulent aller plus loin à travers la formalisation de la plateforme. S’agissant de la situation sécuritaire du pays, M. Théra l’a jugée très complexe et délicate. “Si des efforts ne sont faits, cette crise pourrait affecter de nouvelles régions du pays. C’est pourquoi, il faut avoir une approche préventive pour les régions du sud du pays” a-t-il soutenu. Il a aussi signalé que cette situation sécuritaire doit aussi être traitée de façon transfrontalière.

En tout cas pour le président de la Plateforme, il est important que tous les acteurs travaillent en synergie pour relever les défis du pays et de la sous-région.

Kassoum THERA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here