Fifa : L’ancien ministre Abdoulaye Diop désormais membre de la Commission Gouvernance

1

L’ancien ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération International, Abdoulaye Diop, vient de trouver un point de chute. Ce diplomate fait son entrée dans la sphère “mafieuse” du football mondial. Il s’agit bien de la Fédération internationale de football Association (Fifa).

Ce diplomate de carrière et fonctionnaire international est membre de la “fameuse” Commission de gouvernance présidée par Mudgal Mukul de l’Inde. Il a comme vice-président Rehn Olli de la Finlande.

Les autres membres sont Ache Eduardo de l’Uruguay, Binnie Lan du Canada, Camacho Torrebiarte Adela de Guatemala, Cantuarias Felipe de Pérou, Hamad Muhannad de Bahrein, Laigle Steeve de la Nouvelle Calédonie, Lekiaa Fouzi du Maroc et Rhone Molly du Canada.

La Commission de gouvernance de la Fifa s’occupe de toutes les questions de gouvernance au sein de l’instance dirigeante du football mondial. Elle conseille et assiste aussi en ce sens le Conseil de la Fifa.

Selon nos informations, notre compatriote Abdoulaye Diop a eu ce poste par l’intermédiaire de la Secrétaire Générale de la Fifa, Fatma Samoura. Puisqu’elle aurait travaillé avec Abdoulaye Diop au niveau des Nations Unies.

On se rappelle aussi que pendant la crise du football malien quand Housseini Amion Guindo fut ministre des Sports, Abdoulaye Diop a beaucoup contribué pour faciliter les relations entre le Mali et la Fifa. Surtout avec la suspension de la Fédération malienne de football suite à la mise en place d’un soi-disant Comité de normalisation de Poulo.

En tout cas, la Sénégalaise Fatma Samoura est devenue incontournable aujourd’hui au niveau de la Fifa. C’est elle qui décide de tout. Même des nominations.

Né en 1965 à Brazzaville, Abdoulaye Diop est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration d’Alger, de l’Université de Paris XI et de l’Institut International d’Administration Publique de Paris (IIAP).

Il a occupé plusieurs postes de responsabilités. Il fut Ambassadeur du Mali aux Etats-Unis avec une juridiction qui couvre le Brésil, le Chili, le Mexique, le Pérou et l’Uruguay. Un poste qu’il a quitté en 2009 pour une carrière de fonctionnaire international.

El Hadj A.B. HAÏDARA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here