Installation du nouvel administrateur de Dakar-Bamako ferroviaire : Vers une reprise très prochaine des activités ferroviaires

2

Le ministre Soumana Mory Coulibaly a co-présidé, le 11 octobre dernier avec le ministre délégué du Sénégal chargé du développement du réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, la cérémonie d’installation du nouvel Administrateur Général de Dakar-Bamako Ferroviaire et ses collaborateurs.

Cette cérémonie constitue un signal fort du Mali et du Sénégal en vue d’un démarrage très prochainement des chemins de fer. Le nouvel Administrateur Général, Kibily Touré, et ses collaborateurs qui sont désormais installés, vont dans les jours à venir travailler sur un plan de relance de l’activité ferroviaire. Soumana Mory Coulibaly a profité de cette occasion pour féliciter et saluer les administrateurs sortants, qui malgré les défis et les contraintes, ont tenu au respect des engagements des États, c’est à dire le maintien de l’activité et du personnel.

Le ministre des Transports a rappelé au nouvel administrateur et à ses collaborateurs, le sens de l’espoir placé en eux. Il a aussi rappelé certains défis : doter la structure d’un statut juridique adéquat, mettre en place un plan de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, le défi de l’infrastructure et de traction, il s’agit aussi de faire un état des lieux des travaux d’urgence pour une reprise rapide de l’activité ferroviaire.

Enfin, le ministre Coulibaly a salué la présence du ministre délégué du Sénégal chargé du développement du réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall. Ceci dénote de l’importance que les deux pays frères portent au démarrage des activités ferroviaires.

DAKAR-BAMAKO FéRROVIAIRE

Le ministre des transports du Mali et le ministre Délégué du Sénégal, chargé des questions ferroviaires reçus par SBM

Après la cérémonie d’installation officielle du nouvel Administrateur Général de Dakar-Bamako Ferroviaire et ses collaborateurs, le ministre des Transports du Mali et la Délégation sénégalaise conduite par le Ministre Délégué chargé des questions ferroviaires, ont fait le compte rendu de cette cérémonie au chef du gouvernement, Soumeylou Boubèye Maïga.

‘installation de cette nouvelle équipe dirigeante intervient après l’échec de plusieurs plans de relance des activités des chemins de fer. La présence de cette mission sénégalaise, et la forte implication du gouvernement du Mali à travers le ministère des Transports, démontrent donc la volonté ferme des deux Etats de relancer, dans les brefs délais, les activités ferroviaires. Au Premier ministre, la délégation sénégalaise a réitéré leur disponibilité à accompagner le processus. Dans cette dynamique, le Sénégal entend mobiliser très bientôt 10 milliards de Fcfa. Le Mali, pour sa part, va emboîter le pas avec le même montant, pour que le processus de relance de Dakar-Bamako puisse prendre corps.Les visiteurs du jour ont également annoncé au Premier ministre que le Sénégal a sollicité la Banque mondiale pour la mobilisation de la bagatelle de 250 milliards de Fcfa toujours pour accompagner le processus de relance.

Le ministre Soumana Mory Coulibaly va demander au ministre des Finances du Mali d’intercéder auprès de la Banque mondiale pour la mobilisation du même montant, soit 250 milliards de francs CFA. Les 500 milliards permettront de maintenir les activités ferroviaires sur plus de 50 ans. Le ministre Délégué chargé des questions ferroviaires s’est dit satisfait de sa mission à Bamako. Satisfécit par rapport à cette nouvelle dynamique du processus de relance de Dakar-Bamako Ferroviaire.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here