La directrice de l’AE de Bamako rive gauche, Koné Rakiatou Dia lors de la journée de l’alphabétisation 2018 : ” 31 872 auditeurs formés dont 4 092 hommes et 27 780 femmes par les centres d’Alphabétisation “

1

Dans le cadre de la Journée internationale de l’Alphabétisation célébrée le 8 septembre de chaque, l’Académie d’enseignement (AE) de Bamako rive gauche a voulu magnifier l’évènement à travers une série d’activités couplée avec la cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours ” Miss sciences 2018 “. Placée sous la présidence de la directrice de l’Académie, Koné Rakiatou Dia, la cérémonie s’est déroulée le vendredi 12 octobre, dans l’enceinte de l’établissement.

Dans son intervention, la directrice de l’Académie a précisé que la cérémonie double de remise de prix aux lauréats du concours “Miss Sciences” et de célébration de la Journée internationale de l’Alphabétisation 2018 placée sous le thème : “L’Alphabétisation et la construction citoyenne”, témoin à suffisance de l’attachement de l’Académie d’enseignement de Bamako rive gauche à la culture de l’excellence à l’école et sa contribution à la promotion et à la valorisation de nos langues nationales.

Et de rappeler que l’idée de la Journée internationale de l’alphabétisation est née en 1965 lors de la Conférence ministérielle mondiale sur l’éradication de l’analphabétisme tenue à Téhéran (Iran). “Celle-ci a introduit le concept de l’alphabétisation fonctionnelle comme un moyen de se développer. En 1966, la Conférence générale de l’Unesco a déclaré le 8 septembre Journée internationale de l’Alphabétisation”, a-t-elle ajouté.

A l’entendre, le programme vigoureux d’alphabétisation basée sur les compétences de vie courante, initié par l’Etat malien, a démarré au niveau de l’Académie d’enseignement de Bamako rive gauche en 2009 avec 109 centres et un effectif de 3 639 auditeurs (430 hommes et 3 209 femmes) répartis entre les huit Centres d’animation pédagogique (CAP) de l’Académie. Et de poursuivre qu’en 2017 le nombre de centres s’élève à 200 pour un effectif de 2 797 auditeurs dont 374 hommes et 2 423 femmes. Notons que chaque centre est encadré par un animateur recruté par l’ONG partenaire.

A ses dires, de 2009 à 2017, les centres d’Alphabétisation de l’Académie d’enseignement de Bamako rive gauche ont formé 31 872 auditeurs dont 4 092 hommes et 27 780 femmes âgés de 15 ans et plus.

Elle a saisi l’occasion pour rendre un vibrant hommage à toutes les ONGs partenaires, notamment Asitf, Cafo, Enda-Mali, Apdf, Apafe-Muso Danbé, Amfed, Mali-enjeu, Amasbif, Coup de pouce, Ajdm et Onafem pour leur participation de qualité à la construction citoyenne à travers les campagnes d’alphabétisation. “Mes remerciements vont à l’endroit de tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué au développement de l’Alphabétisation dans la circonscription de l’Académie d’enseignement de Bamako rive gauche. Que tous trouvent ici, l’expression de ma profonde gratitude”, a-t-elle renchéri.

Pour finir, elle dira qu’à la suite de l’organisation de la 1ère édition du concours “Miss Sciences” 2018 au Mali, la Commission nationale malienne pour l’Unesco, trois des quatre candidates de l’Académie ont été primées. Et d’adresser les sincères félicitations et encouragements du département en charge de l’éducation aux lauréats et les exhorter à demeurer les meilleures des meilleures dans les disciplines scientifiques.

Précisons qu’au cours de la cérémonie, des diplômes de reconnaissance ont été remis aux ONGs partenaires, aux cadres de l’Académie et des CAP ainsi qu’à certains enseignants pour leur contribution dans la campagne d’alphabétisation. La remise de prix aux lauréats du concours “Miss Sciences 2018” composé d’ordinateur portable et tablette a mis fin à la cérémonie.

Boubacar PAÏTAO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here