Ambassade de France : Mali, une République « islamique » ?

4

À peine arrivé, que le nouvel Ambassadeur de la France au Mali ou, du moins, sa cellule de communication annonce les couleurs. Le Mali serait, selon eux, une République «islamique».

Le 17 octobre dernier, le nouvel Ambassadeur de la France au Mali, Joël Meyer, était reçu par la nouvelle Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Mme Kamissa Camara. Il devait remettre ses Lettres de créance en tant qu’Ambassadeur Extraordinaire Plénipotentiaire de la République française auprès du Mali. Mais, le plus ahurissant c’est que, dans le communiqué diffusé sur la page de l’Ambassade, juste après cette entrevue, l’on pouvait lire que Joël Meyer, était Ambassadeur auprès de la République « Islamique » du Mali.

Que l’Ambassadeur d’un pays comme l’Ouzbékistan pense et dise du Mali que c’est une République « islamique » passerait encore, mais que ce soit le Représentant de la France, un pays qui nous a colonisé, dont la Constitution inspire la nôtre, un pays avec lequel nous partageons la même langue et que nos Dirigeants singent, un pays avec lequel nous entretenons des relations «étroites», un pays visité par notre Président IBK 13 fois en 5 ans qui qualifie notre République d’ «islamique», il faut y voir une désinvolture, un mépris qui ne dit pas son nom.

En lieu et place des Dirigeants qui, en de pareilles circonstances, doivent interpeller le nouvel Ambassadeur pour des éclaircissements, c’est plutôt, les internautes, généralement qualifiés de bons à rien par des soi-disant bien-pensants, qui se sont mobilisés pour rappeler à l’ordre l’Ambassade de la France. Les captures d’écran du fameux communiqué ont été partagées des milliers de fois. Un tollé sur la toile. Suffisant pour que l’Ambassade, dans les minutes qui ont suivi corrige au plus vite ce communiqué en enlevant « Islamique » du texte. S’ils sont nombreux à s’être indignés et à avoir considéré d’ « impardonnable » cette erreur, cet internaute a un avis contraire. Selon lui, il ne s’agit pas d’une erreur. Et il avance ses arguments : «…Ça vous fait rire ? Une erreur de ce genre est très difficile à ce niveau de la Diplomatie ; donc, cherchez à comprendre avant de vous marrer ». Clairement, il soupçonne un complot. Et comme pour enfoncer le clou, un autre d’y ajouter : «et si ça se trouve le dossier de République Islamique du Mali est clos à l’Élysée tout comme leur projet de partition de notre pays !».

En tout cas, ce communiqué a remis au goût du jour les nombreuses suspicions qu’ont de nombreux Maliens à l’égard de la France qui est accusée à tort ou à raison de ne pas jouer franc jeu dans la résolution de la crise malienne.

Une chose est désormais claire, toutes les actions futures de ce nouvel Ambassadeur seront surveillées comme du lait sur le feu. Bonne arrivée Monsieur l’Ambassadeur.

Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE COMBAT

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here