Réforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique : Safia Bolly, table sur l’efficacité et l’efficience !

5

Pour expliquer la composition et les missions de son département à l’opinion nationale et internationale, le ministre de la Rééforme de l’Administration et de la Transparence de la Vie Publique, Safia Bolly a rencontré les hommes de média dans la matinée du vendredi 19 octobre dans la salle de conférence de son département. Selon elle, pour l’atteinte de ses objectifs, il s’agira de mettre le curseur sur l’efficacité et l’efficience.

‘’Lourdeur administrative, absentéisme et retard injustifié’’ voilà d’un trait les caractéristiques de l’administration publique au Mali.

Crée pour rendre plus accessibles les services publics au citoyen, le ministère de la Réforme de l’Administration et de la Transparence de la vie publique repose essentiellement sur les structures, tels que, le Contrôle Général des Services Publics, le Commissariat au Développement Institutionnel et l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement Illicite.

« Dans ce cadre, nous avons des fonctions qui sont très complémentaires, par ce que, quand nous commençons par la mise en œuvre et le renforcement des contrôles internes nous diminuons les situations ou les gens peuvent avoir des mauvaises gestions des ressources financières, ce qui contribue au rôle de l’office de lutte contre l’enrichissement illicite » a-t-elle déclaré, tout en précisant que toutes ces structures contribuent dans tous les cas à une bonne gouvernance.

Revenant sur la vision du président de la République par rapport à la création de ce nouveau ministère, le ministre Bolly dira qu’il, leur a été assigné de créer une administration archi-moderne au service des usagers et de le rendre plus accessible aux citoyens. Cela, dit-elle, dans le but de renforcer la confiance que le citoyen a, dans le rôle de l’Etat, pour l’assurer des services de qualité.

Selon elle, conformément à cette vision son département tient explicitement à rétablir cette administration au service des citoyens à travers l’efficacité et l’efficience.

« Nous sommes conscients des lourdeurs administratives qui existent, nous sommes conscients aussi du fait que le citoyen à ses attentes et nous voudrions les remplir à travers la mise en œuvre des fonctions de ce ministère » a-t-elle rassuré.

Evoquant son plan d’actions, le ministre Bolly dira que ses efforts seront concentrés sur les opportunités de revues de rationalisation autant que possible afin de créer une administration moderne et efficiente. De même qu’explorer les opportunités de dématérialisation et de modernisation de l’administration. « Nous voulons faire tout ça, dans un cadre de dialogue et de concertations constantes avec la société civile » a-t-elle déclaré.

Dans cet exposé liminaire, le ministre Bolly n’a pas passé sous silence la question de la transparence de la vie publique. Selon elle, son département œuvrera également pour permettre à tous les citoyens d’avoir toujours accès à l’information dans les services publics.

Par ailleurs, la ministre Bolly a édifié les hommes de média sur les préoccupations relatives, à l’observation de l’éthique dans les administrations publiques, la déclaration de biens des membres du gouvernement ainsi que le prétendu incident qu’elle aurait fait cas dans la mission des Nations Unies en Uganda.

Par Moïse Kéita

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here