Justice : Les syndicats des magistrats maintiennent le mot d’ordre de grève

1

Le Syndicat libre de la magistrature (Sylima) et le Syndicat autonome de la magistrature (Sam) continuent d’observer leur mot d’ordre de grève a-t-on appris dans un communiqué des deux syndicats, hier lundi 22 octobre, quelques jours après le Conseil supérieur de la magistrature.

Le dénouement de la grève dépendra des résolutions de l’assemblée générale extraordinaire des syndicats des magistrats prévue ce jeudi 25 octobre à la Cour d’appel de Bamako. Dans un communiqué qui nous est parvenu, les responsables des syndicats des magistrats ont affirmé avoir maintenu leur mot d’ordre de la grève après leur rencontre avec le garde des Sceaux, ministre de la Justice.

Les syndicats des magistrats ont hautement apprécié, à l’occasion de l’engagement pris par le chef de l’Etat de mettre les magistrats dans les meilleures conditions de vie et de travail.

Plus de 90 jours que les magistrats sont en grève illimité après l’échec des négociations avec le gouvernement. Plusieurs missions de bons offices menées par des personnalités du pays n’ont pas réussi à mettre fin à ce mouvement. Entre rétention de salaires, illégalité, réquisition, le bras de fer entre le gouvernement et les syndicats des magistrats tend-il vers sa fin ? Et cela s’explique par le paiement des salaires du mois de septembre qui avaient été suspendus par le ministre de l’Economie et des Finances. Ajouter à cela l’engagement du chef de l’Etat à améliorer les conditions de travail des magistrats.

Yehia Mahmoud

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here