Protection et promotion des personnes handicapées: Des bonnes perspectives pour la mise en œuvre de la Relance de la réhabilitation à Base Communautaire

1

Afin d'accélérer la mise en œuvre de la Relance de la réhabilitation à Base Communautaire (RBC) par l'impulsion des politiques de protection et de promotion des personnes handicapées, le ministère de la solidarité et de l’action humanitaire en collaboration avec tous les acteurs a organisé le lundi 22 octobre 2018, à la Maison des Ainés une journée de réflexion afin de partager les différentes expériences au Mali sur la mise en œuvre de cette stratégie dans le cadre de « la 24ème édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion » et de « la semaine des personnes handicapées ».

Une occasion pour les participants de réfléchir sur un plan d'action de mise en œuvre de la RBC et aussi de jeter des bases d'une meilleure coordination de la mise en œuvre de la stratégie à l'échelle sous régionale et même internationale.La RBC est une stratégie multisectorielle et ascendante qui permet de garantir l'appropriation des initiatives et des actions en matière de prise en charge du handicap par les communautés, conformément à l'esprit de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

Dans son intervention, le parrain de cette semaine, Mamadou Keita, Promoteur de l’ECOSUP, non moins maire de la commune I, a sollicité l’accélération de la mise en œuvre effective de la RBC qui est une stratégie qui s'inscrit dans le cadre du développement communautaire, pour la réadaptation, la légalisation des chances et l'intégration sociale de toutes les personnes handicapées.

« Selon l'OMS, l'UNESCO et l'OIT, la mise en œuvre de la RBC fait appel aux efforts conjugués des personnes handicapées elles-mêmes, de leurs familles, de leurs communautés et des services sociaux de santé, d'éducation, de formations professionnelles appropriées », a-t-il souligné. Avant de demander à ce que l'intégration des personnes en situation de handicap soit mise au cœur du débat afin qu'elles puissent se sentir à l'aise pour pouvoir contribuer au développement socio-économique du pays. S’adressant aux participants de ces travaux de la journée de relance de la RBC, le conseiller technique, Abdoulaye Maiga, représentant le ministre de la solidarité et de l’action humanitaire, dira que leurs présences démontrent toute l'importance qu’ils accordent à la reconnaissance des droits des personnes handicapées.

Selon lui, cet atelier s'inscrit dans le cadre de la relance de la Réadaptation à Base Communautaire, ce qui va permettra aux décideurs, acteurs, organisations de la société civile et PTF présents de se pencher sur cette thématique qui nécessite des décisions importantes des plus hautes autorités du Pays. « Faut-il rappeler que la question des personnes handicapées constitue de nos jours une préoccupation majeure au plan mondial », a-t-il souligné, tout en énumérant les différentes initiatives prises par la communauté internationale à l’endroit des personnes à motricité réduite.

Et qu’au regard de ces actions entreprises pour l'amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables, le Mali n'est pas resté en marge.A l’en croire, en vue d'apporter des solutions durables à ces problèmes, plusieurs dispositions socioculturelles, économiques, législatives ont été prises parmi lesquelles on peut citer entre autres : la ratification de la convention internationale des droits des personnes handicapées en 2008, l'adoption de la loi de protection sociale pour la protection et la promotion des droits des personnes handicapées en 2018, le plan d'action nationale de la Décennie Africaine des Personnes en situation de Handicap 1999- 2009 ; 2010-2019, l'adoption d'un plan stratégique 2015- 2024 pour résoudre de façon durable les problèmes des personnes handicapées, l'adoption et la mise en œuvre de politiques et programmes dont la politique nationale de Solidarité, le Programme de Réadaptation à Base Communautaire (RBC), de l'emploi des personnes handicapées ; de formation professionnelle des personnes handicapées et en matière d'éducation spéciale.

Par ailleurs, il a invité les participants à des échanges fructueux et à une analyse des actions déjà mises en œuvre de la RBC afin qu’ils puissent ensemble réussir le pari de l'inclusion des personnes handicapées dans les secteurs de développement et promouvoir la promotion des personnes handicapées.

Aussi, il leur a rassuré de la disponibilité du département à accompagner et faciliter la mise en œuvre de toute initiative d'appropriation et de valorisation de la RBC dans le pays. En fin, il a précisé que les conclusions et recommandations de ces travaux seront examinées avec la plus grande attention par le département pour aboutir à la définition et l'application des normes et standard de protection et de promotion des personnes handicapées au Mali. Rappelons, qu’au terme de cette cérémonie d’ouverture, deux bourses d’études supérieures ont été offertes aux personnes à motricité réduite par le parrain de la semaine.

Ousmane Baba Dramé

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here