Comité de Suivi de l’Accord (CSA): Mahamadou Djery Maiga, vice président du MNLA décède à Bamako

1

Dans un communiqué, le MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) annonce le décès de Mahamadou Djery Maïga, Vice Président du MNLA et membre du Comité de suivi de l’Accord (CSA) au compte de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) de suite d’une courte hospitalisation dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 octobre 2018 à Bamako.

Vice-président du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) depuis sa création en 2012 et membre de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), Mahamadou Djéry Maïga a été le porte parole de ce groupe armé lors de la cérémonie de parachèvement (signature) de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, qui s’est tenue à Bamako le 20 juin 2015. Ce Songhaï bon teint, est originaire de la septième région administrative du Mali (Gao). Mahamadou Djéry Maïga a pris part aux travaux de la 28ème session ordinaire du comité de suivi de l’accord (CSA) tenus le lundi 15 octobre 2018, au Cres de Badalabougou. Au cours des travaux de ladite session, un « Pacte pour la paix » a été signé par les parties.

L’objectif de ce pacte pour la paix est d’amener les parties signataires de l’accord à œuvrer conjointement avec le soutien de la communauté internationale, afin de parvenir à l'accélération de la mise en œuvre optimale et inclusive de l'Accord, essentielle à la stabilité du Mali ainsi que la région sahélo-saharienne. Après la cérémonie d’ouverture de cette 28ème session ordinaire du CSA, Mahamadou Djéry Maïga de la CMA, a bien voulu nous accorder une interview dans laquelle, il souligne l’unanimité de tous sur l’idée du pacte pour la paix. « Nous sommes en train de voir le contenu du pacte.

Les dividendes de cet accord reviennent à notre population. Que d’autres viennent nous dire qu’il faut accélérer la mise en œuvre de l’accord, qu’il faut l’appliquer, alors cela se fait pour les maliens, cela doit nous faire honte. Nous sommes tous dans la logique d’aller vers le pacte qui n’est pas un accord de plus, mais qui consiste à réaffirmer notre engagement d’aller vers la mise en œuvre correcte de l’accord », avait déclaré Mahamadou Djéry Maïga de la CMA. Paix à son âme !

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here