Contre la violation de la constitution : La Convergence des Forces Patriotiques pour sauver la Patrie née avec des dents !

8

Le régime très contesté dans l’histoire de la démocratie malienne fait désormais face à deux puissantes coalitions. Après le Front pour la sauvegarde de la démocratie, une seconde coalition dénommée « Convergence des forces patriotiques pour sauver la patrie » a été portée sur les fonts baptismaux. Les initiateurs de ladite coalition, à savoir HousseyniAmionGuindo, Dr Oumar Mariko, Dr Abdoulaye Oumar Sy, le General Moussa Sinko Coulibaly, l’ex Premier ministre Moussa Mara, le Dr AliouBadra Dembélé et Mamadou Traoré, tous présidents de partis politiques, étaient face à la presse ce dimanche 21 octobre 2018 à la Maison de la presse.

Selon le général Moussa Sinko Coulibaly, face à la situation actuelle du pays il est évident que tout citoyen soucieux d’un Mali fort et sage ne peut rester indifférent, d’où l’initiative de la Convergence de Coalition des Forces Patriotiques. Les constats amers sont les suivants : le sang d’innocentes victimes coule chaque jour, l’insécurité s’est répandue du nord au centre, les forces de sécurité et de l’ordre affaiblies font l’objet d’attaques chaque jour et les populations civiles vivent dans l’angoisse d’attentats meurtriers, a laissé entendre Moussa Sinko Coulibaly.

Il ajoutera que la situation économique difficile sur fond de tension de trésorerie étatique, les dettes intérieures préoccupantes et des risques divers sur les entreprises se traduisent par un coût élevé de la vie toujours insupportable pour les Maliens. De surcroit, le climat social est tendu avec la persistance des grèves et des menaces désagréables de nombreux corps de la Fonction publique. Le contexte politique reste marqué par la persistance de la contestation des résultats de l’élection présidentielle par une partie significative de la classe politique, rappelle-t-il.

Pour la Coalition, la tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés constitue une violation majeure de notre constitution. Elle entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays. Cette manœuvre politicienne doit être dénoncée et combattue par tous les citoyens souhaitant préserver l’un des biens les plus précieux du Mali ; c’est-à-dire sa démocratie pour le respect de son peuple fondamental. Cette initiative des autorités interpelle le peuple malien qui est susceptible de nous entrainer dans des dérives menaçant la stabilité de nos institutions.

Par ailleurs, la Coalition rappelle que la démocratie malienne a comme charte fondamentale la Constitution qui doit être respectée par tous, en premier lieu les autorités élues et celles ayant prêté serment dans ce sens. Toutefois, elle indique son attachement à la paix sociale, à la quiétude des Maliens et à la stabilité de notre pays et nos institutions. Pour ce faire, cette coalition a été mise en place afin d’obtenir le respect de la Constitution et la défense de la patrie. La Coalition déclare solennellement devant le peuple malien son engagement à conjuguer et unir ses énergies et moyens pour éviter à notre pays une énième crise politique et institutionnelle.

Oumar SANOGO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here