Coupe de la ligue : Le Réal et le stade malien se neutralisent, L’USFAS se relance

0

La 2è journée de la coupe de la ligue a débuté, le dimanche 21 octobre. Au stade Mamadou Konaté, deux rencontres étaient au programme. En première heure, le Stade malien et le Réal se sont neutralisés (1-1) et en deuxième heure, l’USFAS a dominé l’AS Black star (3-2). Il n’y a donc pas eu de vainqueur dans le match au sommet de cette deuxième journée.

Forts de leur victoire lors de la première journée devant l’USFAS (2-0), les Stadistes croyaient avoir fait le plus difficile, suite au but matinal de Sékou Gassama. A la conclusion d’une belle action collective, l’ailier droit stadiste trompe le gardien du Réal, Adama Bamba, d’un tir croisé (2è min). Cueillie à froid, l’équipe de l’Ivoirien Yelato Silué se devait de réagir, puisqu’elle avait déjà perdu 3-2, en ouverture contre l’AS Black star. Après plusieurs tentatives infructueuses, les Scorpions font la jonction au tableau d’affichage dans les arrêts de jeu de la première période. L’avant centre Naman Keita est passé par là (1-1, 45è min +2).

A l’entame de la deuxième période, les Noirs et blancs obtiennent une occasion franche mais l’ailier Aly Guindo se fait rattraper au dernier moment par l’arrière gauche stadiste, Souleymane Konaté (46è min). Le Stade malien répliquera par l’intermédiaire du milieu de terrain, Oumar Traoré qui expédie sa frappe au dessus de la barre transversale, après une belle remise de Moussa Koné «Koffi» (54è min).

Les entraîneurs Nouhoum Diané (Stade malien) et Yelato Silué (Réal) procèdent alors à quelques changements. Malgré ces changements, le match baisse en intensité. Les meilleures occasions de cette deuxième période seront à l’actif du Stade malien, notamment cette tentative du nouvel entrant, Mamaye Coulibaly (60è min) et ce caviar raté par Boubacar Traoré (69è min). Score final : 1-1. «Je suis satisfait de ce match nul qui a permis de donner du temps de jeu à quelques nouveaux joueurs. On a fait des petites erreurs qu’on corrigera au fil du temps», a réagi le technicien du Stade malien, Nouhoum Diané.

De son côté, le nouvel entraîneur du Réal, Yelato Silué a demandé de la patience aux supporters, expliquant que son équipe a besoin de quelques matches, avant de retrouver le bon rythme. «La compétition arrive un peu tôt pour nous car j’ai pris l’équipe il y a juste dix jours. On essaye de faire avec ce qu’on a. J’ai trouvé une équipe en place qui a un véritable potentiel, on a besoin de quelques jours, voire quelques semaines pour faire les réglages qui s’imposent», a commenté le technicien ivoirien.

En deuxième heure, l’USFAS a signé sa première victoire, en battant l’AS Black star 3-2. Pourtant, les hommes de Bréhima Diallo ont été menés 2-0, dans le premier quart d’heure, par leurs adversaires (buts de Chaka Ballo, 10è min et Mamadou Camara,14è min), mais ils ont réussi à renverser la vapeur pour s’imposer au finish. Le milieu de terrain, Sambou Sissoko a d’abord réduit l’écart sur penalty (20è min) pour les siens, avant que Tidiane Traoré ne remette les deux formations à égalité (51è min). Dans les arrêts de jeu, Lassine N. Keïta a offert la victoire aux Militaires qui se relancent ainsi, après la défaite de la journée inaugurale contre le Stade malien (0-2).

Boubacar KANTE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here