Logements sociaux: Les chantiers de N’TABACORO en voie de finition

13

Lundi dernier, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mohamed Moustapha Sidibé, en compagnie du directeur national de l’urbanisme et de l’habitat, Drissa Coulibaly et du directeur général de l’Office malien de l’habitat, Yéhiya Haïdara, a effectué une visite aux chantiers de construction des logements sociaux de N’Tabacoro.

L’objectif de cette visite du ministre de tutelle était de s’informer de l’état d’exécution des travaux des différents chantiers et de sensibiliser les populations sur l’intérêt que les plus hautes autorités portent à ces opérations.

La visite a commencé sur le site de construction de 500 logements sociaux qui sont de type F3a avec toilette intérieure et F3b avec toilette extérieure. Ici, les travaux sont presque terminés. «La visite du ministre nous a permis de faire le point du chantier et les difficultés que nous avons sur le chantier, notamment des difficultés liées à l’occupation de certaines emprises, des difficultés liées à l’absence de main d’œuvre en l’hivernage», a expliqué Adama Moulaye Sidibé, directeur général de CIRA Immo, l’entreprise en charge du chantier. «Le chantier est en train d’atteindre un rythme d’avancement très satisfaisant. Nous avons bon espoir de livrer les maisons dans un délai très court», a indiqué le patron de CIRA Immo.

En suite la délégation ministérielle a mis le cap sur le site des 3743 logements qui sont en phase de livraison. Ici, 2520 logements de type F3 et 1223 logements de type F4. «Malheureusement, je constate que les travaux de raccordement des voiries accusent un retard significatif à cause de l’occupation illicite. Cette situation ne permet pas de livrer ces logements maintenant», a déploré le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme.Toutefois, Mohamed Moustapha Sidibé a indiqué que la commission de libération des emprises des voies est déjà opérationnelle. «Elle nous a fourni son rapport et nous sommes en train de prendre des dispositions conséquentes pour libérer ces domaines publics dans un bref délai», a-t-il dit.

La délégation ministérielle s’est arrêtée au niveau du flanc de la colline de Badalabougou, un domaine de l’Etat qui subit actuellement une agression de la part des individus. Après avoir rappelé que l’Etat détient des notifications sur ce endroit, le directeur national de l’habitat et de l’urbanisme, Drissa Coulibaly, a demandé à ces individus d’arrêter leurs travaux et à se conformer à la législation en vigueur.

A. G

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here