Prorogation du mandat du CONOR: Désaveu cinglant pour les ex- compagnons de Boubacar Baba Diarra

7

Comme annoncé depuis quelques jours, le mandat du comité de normalisation sera prorogé pour la deuxième fois. Ce qui est tout à fait normal quant on sait que les missions assignées par la FIFA ne sont pas encore achevées. Même si la date limite de la fin du mandat n’a pas été précisée, on peut dire qu’elle interviendra certainement une fois l’assemblée générale élective sera organisée d’ici la fin de l’année.

Un véritable désaveu cinglant infligé par la FIFA aux vampires du football malien et leurs larbins Cette prorogation est logique si on se réfère aux six points assignés par la FIFA aux membres du comité de normalisation le 14 janvier 2018.

Il s’agit de la gestion des affaires courantes ; la révision si nécessaire des statuts des ligues régionales et assurer leur conformité avec les statuts, une exigence de la FIFA ; de la révision, si nécessaire, des statuts de la FEMAFOOT et assurer leur conformité avec les statuts, une exigence de la FIFA ; de l’identification des délégués légitimes à l’assemblée générale de la FEMAFOOT et enfin de mener à bien l’audit financier et judiciaire des comptes de la FEMAFOOT. Après huit mois et 10 jours de travail des membres du comité de normalisation, quelques points restent encore à régler à savoir le verdict du tribunal administratif du sport(TAS) pour connaitre les délégués légitimes devant participer aux deux prochaines assemblées générales(extraordinaire et élective), l’arrivée des experts de la FIFA pour effectuer l’audit des comptes de l’ancien comité exécutif du 8 octobre 2013 au 9 janvier 2018 dirigé par l’ex-djihadiste et ses larbins.

Rappelons qu’une première prorogation de six mois avait été faite en mai dernier pour permettre de mettre fin à la grave crise qui avait secoué le sport roi malien depuis le 10 janvier 2015. C’est dire donc que Mme Daou Fatoumata Guindo reste et demeure la patronne du football malien jusqu’à l mise en place d’un nouveau comité exécutif de la fédération malienne de football. Maintenant tous les yeux sont rivés vers les ex-compagnons de Boubacar Baba Diarra qui pensaient obtenir la non prorogation du mandat du Conor à travers leurs diatribes dans les médias.

Saïd

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here