IFDC-Mali : Démarrage des activités du Programme TAAT Fertilité des Sols

0

Le Centre international pour le développement des engrais au Mali (IFDC Mali) a procédé le mardi 23 octobre à l’Hôtel Laiko El Farouk de Bamako, au lancement officiel des activités des Technologies agricoles pour la transformation de l’agriculture en Afrique (TAAT), Fertilité des Sols.

La cérémonie de lancement officiel était présidée par le Directeur général de l’Institut d’économie rurale (IER), Dr Abdoulaye Hammadoun, en présence du représentant de l’IFDC Mali, Amadou B. Ouadijie et des participants venus de la quasi-totalité des secteurs agricoles

Autrement dit il s’agit d’un atelier national de lancement du Programme TAAT Facilitateur, Fertilité des Sols qui s’est déroulé en deux jours.

Son objectif principal est de rassembler les parties prenantes nationales autour du TAAT Fertilité des Sols, en vue de planifier et convenir des modalités de mise en œuvre des activités.

Faut-il le rappeler que TAAT est une initiative de la Banque africaine de développement (BAD) qui se fixe encore comme objectif, de transformer radicalement l’agriculture africaine de subsistance en une agriculture de business pour soutenir l’initiative « nourrir l’Afrique » de stratégie de développement.

Les interventions prioritaires du Programme TAAT sont axées sur le déploiement des technologies ayant fait preuve de commodités où les chaines de valeur du haricot, du manioc etc. l’IFDC assurent le leadership du projet TAAT fertilité des sols et déploient des technologies améliorées en Fertilité des Sol à grande échelle.

Le Programme TAAT se résume à trois composantes : Faciliter la mise place d’un système de distribution des intrants dirigé par le secteur privé pour appuyer l’intensification des technologies basées sur les intrants agricoles. S’y ajoutent les l’infrastructure régionales de diffusion des technologies et le déploiement de technologies appropriées et éprouvées de gestion de la fertilité des sols.

Dans son discours d’ouverture, le Directeur général de l’IER a rappelé que les activités dans le cadre du TAAT sont mises en œuvre dans les pays où la BAD collabore avec d’autres partenaires techniques et financiers tels que : la Banque Mondiale, AGRA, la BID etc. pour la prise en compte des composantes du TAAT dans les programmes sur les chaines de valeur agricoles.

Tous les pays africains sont éligibles au Programme du TAAT à la condition de mettre en œuvre des politiques qui facilitent la diffusion à grande échelle des technologies agricoles, le renforcement des institutions des Systèmes nationaux de recherche et de vulgarisation agricole et la facilitation des activités du Programme TAAT convenues avec les Centres internationaux de recherche agricoles, les Organisations sous régionales, a expliqué le responsable de l’IER.

En réponse à la requête du TAAT, a expliqué Dr Abdoulaye Hammadoun, l’IFDC a élaboré un Projet sur la diffusion à grande échelle des technologies basées sur l’utilisation des intrants agricoles.

Les deux jours d’ateliers permettront de mieux connaitre le contenu du Programme TAAT et en conséquence, travailler à atteindre ses buts et objectifs à travers ses composantes, a laissé entendre le Directeur général de l’IER.

Adama Bamba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here