Le gouvernement malien adopte un projet de loi sur la prolongation d’un an de l’état d’urgence

4

Le Conseil des ministres du gouvernement malien a annoncé mercredi dans un communiqué de presse avoir adopté un projet de loi autorisant la prolongation d’un an de l’état d’urgence sur le territoire national.

Ce projet de loi qui doit être soumis à l’Assemblée nationale pour approbation prévoit la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 31 octobre 2019 à minuit sur le territoire malien.

Déclaré en avril 2017 suite à une attaque au Mali, l’état d’urgence a été prolongé une fois jusqu’au 31 octobre 2018 par la Loi 2017-054.

L’état d’urgence a, entre autres, permis de renforcer les mesures de prévention au niveau des autorités administratives compétentes, de prologer les effets des poursuites judiciaires liées à l’état d’urgence, et d’accroître les actions de contrôle et les capacités opérationnelles des forces de sécurité sur le territoire national, a expliqué le gouvernement.

"En dépit de ces résultats, la prorogation de l’état d’urgence en cours est apparue nécessaire et vise à renforcer les dispositifs de prévention des risques d’atteinte à la sécurité des personnes et de leurs biens", indique le communiqué.

L’état d’urgence permet au gouvernement de mieux sécuriser les citoyens et leurs biens. Il permet aussi aux autorités administratives et judiciaires d’avoirs des compétences plus élargies pour faire face à la situation sécuritaire du pays et disposer de plus de moyens techniques et humains pour faire face aux multiples menaces terroristes, ont rappelé des observateurs locaux.

Cette mesure d’exception accorde notamment des possibilités d’intervention accrues aux forces de sécurité et restreint les rassemblements. Elle a été instaurée à plusieurs reprises au Mali depuis l’attaque terroriste contre l’hôtel Radisson Blu de Bamako le 20 novembre 2015.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here