58ème anniversaire des relations diplomatiques Sino-Maliennes: Décryptage de l’apport de taille de la Chine au Mali

5

25 Octobre 1960-25 Octobre 2018. C’est le 58ème anniversaire des relations diplomatiques Sino-Maliennes, établies entre les présidents Modibo Kéita du Mali et de Mao Zedong de la Chine. Le Club des Amis de la Chine au Mali conduit par Alou Sissoko a estimé que cela doit se fêter, que cela ne doit passer inaperçu, qu’il doit être su par le peuple malien et les Chinois résident au Mali, vu le dynamisme desdites relations.

De ce fait, le 25 Octobre 2018, au coin Chinois de la Bibliothèque Nationale de Bamako, le Club des Amis de la Chine au Mali (composé des maliens qui ont étudié en Chine et les élèves et étudiants qui étudient le chinois au Mali) dont le but est de renforcer la coopération sino-malienne, en collaboration avec l’Association des entrepreneurs chinois au Mali, le coin chinois de la Bibliothèque nationale, le Mémorial Modibo Kéita, la Direction nationale des archives, la Maison Africaine de la Photographie, a organisé la journée commémorative des 58 ans des relations entre peuples malien et chinois.

C’était en présence de l’Ambassadeur de la république populaire de la Chine au Mali, Zhu LIYING, les représentants des départements des affaires étrangères et de la coopération internationale, de la culture, des professeurs de la langue chinoise au Mali, des étudiants apprenant le Chinois, etc.

Depuis l’établissement de la relation diplomatique entre les deux pays, déclare le président Alou Sissoko, la coopération entre le Mali et la Chine, n’a cessé de s’approfondir, pour couvrir aujourd’hui tous les domaines de développement. Parmi les réalisations importantes, l’on peut énumérer, entre autres, dit-il, le projet Sukala, le Stade du 26 Mars, le centre international de conférence de Bamako, l’Hôpital du Mali, la Cité universitaire de Kabala, le pont de l’Amitié, etc.

Dans les domaines de l’éducation, indique le président du Club des Amis de la Chine au Mali, l’Etat chinois offre tous les ans des bourses d’études et de formation aux cadres et étudiants maliens, même s’il s’avère que le nombre des bourses est un peu insuffisant, car nous souhaiterons que le Mali ait beaucoup de cadres formés, en chine. Alou Sissoko a par ailleurs salué l’effort sans cesse de l’Ambassade de Chine qui accompagne chaque année, à Bamako, l’organisation du concours de la langue chinoise, dans le seul but de développer l’amitié entre les apprenants du chinois, la culture chinoise, et les chinois en offrant des bourses, un des objectifs de notre association.

Amadou Bekaye Sidibé, en guise de témoignage, a énuméré d’autres gestes forts de la Chine à l’endroit du Mali durant les 58 ans de relation. En plus du 26 mars, dit-il, la Chine a apporté son soutien à la réalisation d’autres Stades à l’intérieur du Mali, dans la réalisation des logements, dans le domaine de l’adduction d’eau, dans le domaine du commerce. Dans le domaine de la sécurité, la Chine est présente au Mali à travers le MINUSMA avec 300 à 400 hommes. «Le partenariat du Mali avec la Chine est un partenariat sincère, d’égale à égale; c’est un partenariat solide. On espère que cette coopération qui est franche se développera encore plus pour le bonheur de nos pays et peuples », a-t-il déclaré.

L’ambassadeur de Chine au Mali, Zhu LIYING, s’est réjoui de cette idée du club des amis de la chine pour célébrer les 58 ans des relations entre la Chine et le Mali. Grands pays, avec histoire et culture longues et riches, la Chine et le Mali, dit-il, nous nous référons à l’histoire pour nous projeter vers l’avenir. Pour cette journée de commémoration, déclare l’ambassadeur, mes pensées vont au président malien Modibo Kéita, au président chinois Mao Zedong et au premier ministre chinois Zhou Enlai, qui étaient tous des grands hommes politiques et surtout grands visionnaires qui ont su tracer l’avenir des relations internationales.

L’établissement des relations diplomatiques entre la chine et le Mali, reconnait le diplomate Zhu LIYING, a joué un rôle décisif dans les relations entre la Chine et le continent africain. Et je tiens à souligner, poursuit l’ambassadeur, que le partenariat sino-malien est, depuis 58 ans exemplaire dans les relations Chine-Afrique. Dans le monde d’aujourd’hui qui évolue vite dans une direction parfois pas très claire, et même inquiétante, souligne son excellence Zhu LIYING, il est heureux et réconfortant de constater que le partenariat sino-malien tient toujours son rôle exemplaire notamment en faveur de la mondialisation et du multilatéralisme.

Je précise, dit-il, que les relations de coopération entre nos deux pays bénéficient de l’attention des présidents actuels du Mali et de la Chine qui ont tous deux la volonté politique extrême forte de développer encore plus le partenariat Chine-Afrique en général, et le partenariat Chine-Mali en particulier. La commémoration des 58 ans de nos relations diplomatiques, explique le diplomate, tombe à un moment opportun, voir important pour nos deux pays. Car nos présidents se sont rencontrés récemment à Beijing pour préparer l’avenir des relations sino-maliennes.

Le Mali va apporter, j’en suis sûr, déclare Zhu LIYING, sa contribution particulièrement importante, que ce soit dans des domaines traditionnels comme la politique, l’économie, l’infrastructure, la santé, l’éducation, mais aussi dans des domaines innovants comme l’environnement, la paix et la sécurité. «A travers la mise en œuvre de ces grandes lignes de coopération entre nos deux pays, et à travers la mise en connexion de la nouvelle route de la soie, nous allons établir une communauté de destin encore plus solide, à savoir un développement en commun plus profond, une coopération gagnant-gagnant plus avancée », déclare l’ambassadeur.

Pour joindre l’utile à l’agréable, des prestations ont été faites par des jeunes maliens, apprenant le chinois sous forme de Sketch, de poésie et de chanson. Il y a eu aussi des exhibitions, d’exposition photos sur les premières heures de l’établissement des relations diplomatiques entre le Mali et la Chine et des témoignages poignants sur la coopération entre les deux pays.

Hadama B. Fofana

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here