La CENI: le président et le questeur débarqués pour mauvaise gestion

0

C’est un communiqué de presse qui donne la nouvelle : la Commission électorale nationale indépendante a décidé de débarquer deux de ses responsables financiers, le président Amadou BA, ordonnateur du budget de l’organe de supervision électorale et l’exécuteur financier, le Dr Béffon CISSE.
Apparemment et en dépit des circonlocutions en autant de précautions verbales, les autres membres de la CENI reprocheraient aux deux responsables leur gestion financière de la structure. Mauvaise gestion ou dérive financière à caractère délictueux ? En termes clairs, la CENI vire tout simplement ses deux premiers responsables pour leur gestion malsaine des fonds de la Commission. Révolution de palais ou mesure justifiée pour parvenir à l’assainissement financier ? Les jours à venir vont davantage édifier.
Toujours est-il que les relations paraissaient très tendues ces derniers temps entre la CENI et le ministre des Finances. Selon des informations distillées récemment dans la presse, les responsables de la CENI reprocheraient au ministre de l’Économie et des Finances, de freiner des quatre fers pour débloquer les fonds destinés à la CENI, et ce depuis la période électorale. Par ailleurs, le Dr Boubou Cissé est soupçonné de vouloir diligenter un audit de fonds déjà perçus par la CENI dont le département des finances n’aurait pas encore de visibilité. Orthodoxie financière contre liberté des dépenses ou rétention des fonds ? Le climat n’était pas à l’apaisement quand certains confrères n’hésitaient pas déclarer que la CENI se préparerait à faire des déclarations concernant le déroulement de la présidentielle, si d’aventure les fonds n’étaient pas débloqués par le ministre des Finances. Un climat malsain jetant encore de l’opprobre sur des pratiques qui n’honorent ni le principe de neutralité encore moins sur des corporations.

COMMUNIQUE DE PRESSE
La Commission électorale nationale indépendante du Mali s’est réunie en plénière extraordinaire ce 22 octobre 2018 à son siège à 15 h, sous la présidence de Monsieur Moctar MARIKO, 2e Vice-président.
Cette plénière avait comme ordre du jour : compte rendu et examen du rapport de la commission Ad Hoc mise en place par la plénière du 03 octobre 2018, à l’effet de caractériser les manquements, errements ainsi que les indisciplines budgétaires qu’elle a constatés dans l’exécution de son budget 2018.
La plénière, après examen approfondi de la gestion administrative et financière de la CENI au regard de son règlement intérieur et de son manuel de procédure, a conclu que les griefs relevés sont constitutifs de la violation du principe de bonne conduite de la CENI, tel que prévu par l’article 57 de son règlement intérieur.
En conséquence, la plénière de ce jour, conformément à l’article 59 du Règlement Intérieur de la CENI, a décidé du retrait des responsabilités :
-de Président de la CENI à Monsieur Amadou BA, et de 1er Questeur à Monsieur Béffon CISSE.
Bamako, le 22 octobre 2018
Le Président de séance
Maitre Moctar Mariko
2e vice-président

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here