Mali/Chine : Le Club des amis de la Chine célèbre les 58 ans des relations bilatérales

3

Un peu plus d’un mois après l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, le premier président de la République du Mali, feu Modibo Keita, lança les bases de la coopération sino-malienne à Beijing en Chine, avec son homologue chinois, Mao Zedong. Plus de 58 après, le Club des amis de la Chine au Mali, conduit par le jeune Aliou Sissoko, a décidé de commémorer cet événement historique.

La cérémonie, qui s’est déroulée dans la salle du «Coin chinois» à la Bibliothèque nationale, a été présidée par Zhu Liying, ambassadeur de la République populaire de Chine au Mali. Etaient aussi présents le directeur de la Bibliothèque nationale, Birama Diakon, le directeur des Archives nationales, Seydou Diabaté, le représentant du Conseil économique, social et culturel, Abdrahamane Sall et de nombreux étudiants maliens apprenant la culture chinoise.

Créé en 2012, le Club des amis de la Chine a pour vocation principale le renforcement des relations bilatérales entre l’Empire du Milieu et le Mali. Il est composé essentiellement d’étudiants maliens ayant passé leurs études en Chine.

L’ambassadeur de la Chine au Mali, M. Zhu Liying, visiblement ému par l’événement, a affirmé que les relations sino-maliennes, malgré leur vieillesse, tiennent toujours leur rôle de départ. Faisant allusion au récent sommet Afrique-Chine qui s’est tenu au mois de septembre dernier à Pékin, le diplomate chinois a qualifié de gagnant/gagnant les relations entre son pays et le continent noir.

De son côté, Dr Amadou Békaye Sidibé, directeur adjoint des bibliothèques et de la documentation, a rafraichi un peu la mémoire du public sur les différentes réalisations de la coopération chinoise au Mali qui touchent divers domaines comme l’éducation, la santé, les infrastructures etc. Il a cité la récente inauguration du Centre de formation professionnelle, dont le coût est estimé à 20 milliards F CFA, financé par la Chine ; la cité universitaire de Kabala; la formation de 597 experts maliens par la Chine. Il y a également le 3è pont de Bamako, l’usine pharmaceutique, le Stade du 26 mars, la route Bamako-Ségou.

Après les discours, le public habillé aux couleurs du Mali et de la Chine, a eu droit à de beaux moments de poésie, de mélodies et de démonstrations en karaté.

Amadou B. MAIGA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here