Énergie solaire: la BNDA dote l’AMALDEM d’une installation photovoltaïque

2

La Banque nationale de développement agricole (BNDA) a offert à l’Association malienne de lutte contre les déficiences mentales (AMALDEM) une installation solaire, et des panneaux photovoltaïques qui assurent désormais à cette structure une autonomie énergétique de 80 %. Le projet a été inauguré, hier lundi, dans l’enceinte de l’AMALDEM, sis à Lafiabougou-Bougoudani, par le représentant du ministre de l’Énergie et de l’eau en présence du directeur général de la BNDA.

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique de responsabilité sociale (RSE), la BNDA vient de financer à hauteur de plus de 11 millions de francs CFA, un projet d’alimentation énergétique autonome au bénéfice de l’AMALDEM.
La cérémonie de coupure du ruban symbolique de la réalisation a été faite en présence du directeur général de la BNDA, M. Souleymane Waïgalo ; de la directrice de l’AMALDEM, Mme Yasmina Sanogho. On y notait également la présence de la représentante de la mairie, des chefs de quartier…
La représentante du maire a salué cette initiative de responsabilité sociale de la BNDA avant d’assurer du soutien et de l’accompagnement de la municipalité à l’initiative d’électrification de l’AMALDEM dans le cadre de son autonomisation énergétique.
La directrice de l’AMALDEM, toute heureuse, a indiqué que la BNDA épargne, par cette initiative, l’AMADEM de l’obscurité dans laquelle elle était plongée pendant un bon moment. À travers ce projet, l’AMALDEM va réduire drastiquement sa consommation d’électricité de 80 % et il permettra également à la structure d’épargner un montant de 34 055 357 francs CFA sur les 15 années à venir, s’est réjouie la directrice.
« Ce projet d’éclairage solaire va permettre d’offrir un environnement convivial de travail au personnel de l’AMALDEM, spécialement le centre médico-psycho-éducatif (CMPE) qui offre des positions médicales, thérapeutiques et d’assistance psychosociale des centaines d’enfants handicapés. Il permettra de produire de l’électricité de manière écologique et de contribuer à réduire les émissions de CO2 », s’est-elle adressée à l’assistance.
La BNDA, en apportant cette lumière, a apporté de la joie dans le cœur des enfants déficients mentaux qui l’ont si bien ressenti et en plus, elle a redonné l’espoir à l’AMALDEM, a félicité Mme Yasmine Sanogho.
Pour le directeur général de la BNDA, il s’agit d’une contribution à la solidarité agissante des autorités nationales en faveur de couches défavorisées. L’occasion était également bonne pour le patron de la Banque verte de réitérer ses remerciements et sa reconnaissance à la présidente de l’AMALDEM, Mme Yasmina Sanogho, et son équipe ainsi que l’ensemble du personnel pour le travail de portée humanitaire et patriotique qu’ils font tous les jours au sein de cette structure.
Il a également donné son accord pour le refinancement total du surcoût, constaté dans la réalisation des travaux, deux millions cinq cent mille francs CFA pour la finalisation du projet. Cet apport, dit-il, complète le montant de financement de la BNDA à 21 millions de francs CFA.
« Croyez-nous Mme, c’est assez exaltant pour nous d’aider une structure comme la vôtre à combler ses besoins en électricité en période critiques par l’installation des systèmes autonomes écologiques comme les panneaux solaires. En décidant ainsi de vous apporter cette aide, nous ne faisons que suivre une stratégie qui est conforme à nos valeurs. Nous sommes une banque dont le cœur de métier est l’agriculture. Et, qui parle d’agriculture réfère à la terre et donc à l’écosystème. C’est pourquoi nous avons été parmi les premières entreprises à être conscientes qu’au-delà de nos préoccupations financières intrinsèques, nous avons le devoir, voire l’obligation de contribuer à préserver l’équilibre socio-environnemental », a-t-il conclu.
À la fin de la cérémonie, l’AMALDEM a également présenté au public un projet d’éducation en vue de la construction d’un second cycle en faveur de ses pensionnaires, pour lequel la structure a appelé à l’aide des partenaires et des bonnes volontés. Ledit projet est disponible au niveau de la direction de l’AMADEM pour toutes les personnes intéressées.
Par Sidi Dao

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here