Législative à Bourem : Chato à la croisée des chemins.

7

Contre toute attente, la députée Aissata Cissé Haidara s’est vue couper l’herbe sous les pieds. Une surprise de mauvais goût attribuable à la Première dame en serait la cause.

Concernant son leadership, il n’y a rien à dire : Chato n’est plus à présenter. Son audience part au-delà des frontières car elle a eu des galons au plan continental. Seulement voilà : la Vice-Présidente du Parlement Panafricain voit arriver une rivale dans son Bourem natal. Soya Maiga n’est qu’une novice avec laquelle le jeu semble déjà plié mais il s’agit quand même d’une jeune sœur de la première dame. Autrement dit, une cousine à CHATO qui vise le siège que Mme Haidara détient depuis 10 ans. Un duel fratricide quand on connait le lien de parenté entre elle et Soya. Ce qui conduira l’actuelle élue de Bourem à monter sa propre alliance : Ensemble Pour Bourem.

Il nous revient en effet que SOYA prétend accéder au Parlement national sous la bannière de l’alliance présidentielle EPM. Seulement en face, CHATO n’entend pas se laisser distraire par qui que ce soit. Après avoir été élue Vice-Présidente du Parlement panafricain, il y a 3 mois, elle est condamnée à l’emporter. D’une part ce mandat a une durée de 3 ans, mais de l’autre, elle porte haut la voix du Mali et affiche valablement sa culture à travers son accoutrement.

La liste rivale à la sienne met en avant le fait que l’élue de Bourem serait en disgrâce auprès de certains à la Présidence. Partie en mission au Rwanda par rapport à son mandat continental, CHATO aura le temps de prévenir toute mauvaise surprise avec le report des législatives. Une pause qui permettra à EPB d’en découdre avec EPM !

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here