L’ONAPUMA fait son baptême du feu : La bonne nouvelle pour les pupilles de la nation

5

L’Office national des pupilles en République du Mali (Onapuma) a tenu ce lundi 29 octobre 2018, son premier conseil d’administration à la Maison des aînées de Bamako.

La session était placée sous la présidence du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, Hamadoun Konaté, il avait à ses côtés Mme Koné Odile Sissi Dakouo, directrice générale de l’Onapuma, et Dr. Nouh Ag Infa Yattara, parrain national du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion.

Ce conseil d’administration est une concrétisation de la reconnaissance assumée de la République vis-à-vis de ses fils et filles tombés en la servant et aussi de la catégorie des enfants mineurs les plus vulnérables, car privés de la présence du parent.

Créé le 26 février 2018, l’Onapuma a pour mission principale la gestion des pupilles en République du Mali en leur accordant des droits notamment des droits à la santé à l’éducation à des subventions d’entretiens et aux besoins des activités administratives. Selon la directrice générale de l’Onapuma, il y a deux catégories de pupilles que sont les pupilles de la nation et les pupilles de l’Etat tel que stipulé dans le premier article de la loi 2016 qui institue les pupilles en République du Mali.

“Les pupilles de la nation sont des enfants dont les parents ont perdu la vie dans l’exercice de leur fonction ou lors des catastrophes naturelles déclaré par l’Etat. Quant aux pupilles de l’Etat, ce sont des enfants abandonnés sans substitut parental aucun, des enfants nés de parent condamnés à de lourdes peines privatives ou des orphelins pour lesquels aucun membre de la famille ne peut être tuteur”, a ajouté Mme Koné Odily Sissi Dakouo.

Pour le ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire, “la création de l’Onapuma traduit bien la volonté manifeste du gouvernement d’édifier les bases et modalités pour une gestion efficiente et pérenne des pupilles au Mali et ce conseil d’administration est un symbole fort avec ce Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion qui a pour thème la solidarité, une responsabilité citoyenne en République”.

Avant de terminer, le ministre Konaté a sollicité l’engagement des partenaires techniques et financiers et invité les acteurs à procéder à un examen minutieux des documents qui ont été soumis à l’effet de parvenir à des observations et recommandations pertinentes qui aideront l’Onapuma à atteindre les objectifs qui lui sont assignés.

Basé à Bamako, l’Onapuma est placé sous la tutelle du ministre en charge de la protection sociale et travaillera en étroite collaboration avec les structures et toutes autres autorités pour la prise en charge des pupilles de la nation et des pupilles de l’Etat en République du Mali.

Awa Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here