Célébration de la Journée de l’Industrialisation de l’Afrique : Les produits locaux seront valorisés lors de l’édition de cette année

5

En prélude de la 7ème édition de la Journée de l’Industrialisation de l’Afrique (JIA) qui se tiendra du 29 novembre au 2 décembre 2018, le ministère du développement industriel et de la promotion des investissements en collaboration avec l’ONUDI et l’organisation Patronale des Industriels (OPI), a organisé le mardi 30 octobre 2018, une conférence de presse sur l’organisation de cette journée. C’était dans la salle de réunion du département, sous la présidence du ministre du développement industriel et de la promotion de l’investissement, Moulaye Hamed Boubacar.

A l’instar des autres pays du continent, le Mali célébrera la Journée de l’industrialisation Africaine avec comme thème national « Made in Mali », selon les membres de la commission d’organisation. Ainsi, le thème international de l’édition de cette année est « Promouvoir les chaines de valeur régionales en Afrique, un moyen pour accélérer la transformation structurale, l’industrialisation et la production pharmaceutique ».Pour ce faire, le Mali entend apporter une touche nouvelle à la célébration de cette journée selon le ministre du développement industriel et de la promotion de l’investissement, Moulaye Hamed Boubacar, qui a fait savoir qu’au-delà de mettre en place des stands pour faire des lieux d’exposition que ces journées soient celles de réflexion, de débats contradictoires pour trouver des solutions aux problèmes, de faire des évaluations sur les journées passées.«Des journées de travail, de communion et de fête», a déclaré le ministre.

Quatre jours durant, cette édition sera célébrée dans la valorisation des produits locaux, des rencontres d’échanges pour trouver des solutions aux problèmes et défis auxquels l’industrie malienne fait face. Après la déclaration de lancement de l’organisation de cette journée par le ministre.

Le Président de l’OPI, Lanfia Camara, a fait savoir que le Mali a débuté la célébration de cet évènement dans les années 95 et que depuis l’engouement suscité auprès des autorités ne cesse de croitre, mais qu’il faut signaler que malgré des efforts le taux de l’industrialisation reste très bas au Mali. En effet, pour la célébration de cette journée, les organisateurs misent sur la participation d’une centaine d’entreprises nationales et étrangères et la participation est conditionnée au payement de 500. 000 FCFA pour les simples exposants et 2. 500.000 FCFA pour les sponsors.

Pour le Président de la commission d’organisation, Aboubacar Traoré, l’évènement se tiendra au Parc d’exposition de Bamako et se déroulera en deux phases et la cérémonie d’ouverture qui sera présidée par le Président de la République, selon lui, c’est la phase de la plaidoirie. Ensuite, il dira que la seconde phase sera le salon « made in Mali », un salon qui va leur permettre d’approcher les consommateurs maliens, notamment avec l’organisation des ventes en promotion. Par ailleurs, il y’a dans le menu de cette journée, l’organisation des panels avec le monde universitaire, des rencontre d’affaires ainsi que l’assemblée générale de l’OPI.

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here