Grève des agents des collectivités : De la résistance à la mairie centrale et en commune III

0

La grève de 72 heures du Syndicat national des travailleurs des collectivités (Syntract) a commencé hier mercredi. Une résistance a été constatée par le syndicat au niveau de la mairie du district de Bamako et de la commune VI.

Le mot d’ordre de la grève du Syntract a été observé sur toute l’étendue du territoire, excepté la mairie du district et celle de la commune VI. C’est le constat fait par le Syntract.”Dans toutes les régions du Mali, les collectivités territoriales, niveau commune, cercle et région, sont fermées totalement. Dans le district de Bamako, les communes I, II, III, IV et V sont aussi fermées. A la mairie du district, la grève est suivie à plus de 80% et en commune VI à 60%”, a reconnu le secrétaire général du Syntract, Seydou Ousmane Diallo. Cette situation s’explique, selon les secrétaires généraux de ces mairies et du Syntract par le pluralisme syndical dans ces deux collectivités. “Il faut comprendre par cette situation l’existence d’un second syndicat à Bamako, le Syndicat des municipalités, qui est représenté à ces deux niveaux”, explique le secrétaire général du Syntract.

Les raisons qui ont amené le Syntract à observer cette grève de trois jours sont multiples. Il demande entre autres, la prise en charge des salaires des fonctionnaires des collectivités territoriales par l’Etat, la révision des cadres organiques des services publiques pour insérer les corps de la fonction publique territoriale, l’arrêt des mutations arbitraires, l’élargissement du conseil d’administration du Centre de formation des collectivités territoriales aux fonctionnaires des collectivités territoriales, la création des corps de la fonction publique des collectivités territoriales, l’opérationnalisation des concours professionnels et l’organisation du concours direct à la fonction publique des collectivités territoriales et l’intégration des contractuels omis de 2006 à 2010.

Dans les différentes mairies où la grève est observée par les fonctionnaires des collectivités, le service minimum est assuré par les secrétaires généraux et des services financiers des mairies, pour satisfaire les usagers, a-t-il assuré.

Youssouf Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here