Développement, renforcement et autonomisation des jeunes du Mali : Plan International Mali au secours de la population

1

Dioila  a abrité le 1er Novembre 2018, le lancement du programme « Youth Empowerment in West Africa » « YEWA » du Plan International Financé par la DANIDA couplée avec celle de la journée Africaine de la jeunesse.

La cérémonie était présidée par le ministre Amadou Koita en présence du représentant du directeur du Plan  International M. Lazare Djibode, du président du Conseil National des Jeunes et les autorités administratives et locale de Dioila.

Le renforcement des capacités, l’émergence, l’autonomisation et la formation qualifiante  des jeunes du Mali devient une réalité à travers le programme « YEWA » du plan International du Mali.

Honoré par le lancement de ces deux cérémonies, les représentants locaux à travers le maire et président du conseil national des jeunes de Dioila se disent très heureux du choix porté à leur localité. Pour eux, la célébration de cette journée couplée au  lancement du programme « YEWA » du Plan International prouve que, les jeunes constituent un facteur déterminant du changement social et du développement économique. Le programme « YEWA » viendra consolider les énergies et renforcer les actions du développement de l’Afrique.

Dans le cadre de l’accélération du développement ; de l’employabilité des jeunes de l’Afrique de l’Ouest particulièrement celui des jeunes  du Mali que, Plan International en partenariat avec le Ministère des Affaires Etrangères du Danemark ont mis ce programme sur place.

Dans son intervention M. Lazare Djibode représentant du directeur du Plan International soulignera que, « YEWA » signifie renforcement et autonomisation des jeunes en Afrique de l’Ouest au Mali. Il  a été initié essentiellement aux jeunes pour  pallier aux insuffisances de l’inadéquation entre les formations et la demande sur le marché.

Selon lui, le programme « YEWA » est constitué de quatre grandes composantes que sont la santé sexuelle ; l’organisation des jeunes, engagement civique et autonomisation politique ; environnement résilient, sur et inclusif  et le partenariat solides, apprentissage mutuel et plaidoyer.

Pour lui, « YEWA » vise à renforcer les capacités des jeunes à prendre des décisions et à  agir d’une manière positive pour le bien de leur communauté.

Toutefois il a rappelé que le programme est pour  quatre (4ans) et couvre les régions de Koulikoro (Dioila) et Sikasso cercle de Bougouni et Yanfoila avec une population de 499400 habitants dont 331 540 jeunes.

Pour la mise en œuvre de ce programme de Plan International Mali, certaines ONG comme ASDAP, AJA Mali, BNCE et ERAD joueront le rôle d’intermédiaire.

Par ailleurs, le ministre de la jeunesse, de l’Emploi et de la Construction  Citoyenne M Amadou Koita a laissé entendre que, le thème international qui est faire attendre la voix des jeunes dans la lutte contre la corruption ; est une volonté politique du gouvernement du Mali. Pour lui, ce programme « YEWA » cadre bien à la volonté du gouvernement de faire les jeunes le socle du développement.

Il a remercié Plan International pour s’est efforts dans le développement du Mali.

La cérémonie s’est clôturée par une conférence débat sur le thème national de la journée Africaine de la Jeunesse qui est « Dialogue Intergénérationnel, facteur de paix et de la cohésion sociale » présenté par Dr Abdoullaye  Sall.

Khadydiatou SANOGO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here