Journée de l’Industrialisation de l’Afrique, le ministre Moulaye Ahmed Boubacar à pied d’œuvre dans les préparatifs de la 7ème édition

2

Le ministre du développement industriel et de la promotion des investissements, Moulaye Ahmed Boubacar, a animé le mardi 30 octobre 2017 à son cabinet une conférence de presse en prélude  à la célébration de la journée de l’industrialisation de l’Afrique, prévue du 29 au 30 octobre  2018 au Parc des expositions de Bamako. Une rencontre de haut niveau qui plaide pour une consommation malienne au service du développement industriel.

A l’instar de la communauté africaine, le Mali  s’apprête à célébrer la journée de l’industrialisation de l’Afrique  du  29 novembre au 2 décembre, 7ème du genre, l’édition 2018, va se tenir au Parc des expositions de Bamako sous le haut patronage du Président de la République.

En prélude à l’évènement, le ministre  du développement industriel et de la promotion des investissements, accompagné de  ses partenaires  l’ONUDI et  l’Organisation patronale des industries du Mali (OPI), était face à la presse pour rappeler les objectifs et enjeux de la journée de l’industrialisation  de l’Afrique (JIA).

La journée de l’industrialisation  de l’Afrique est évènement phare pour les industriels maliens, c’est un cadre d’échange, de rencontre  et de plaidoyer auprès  des autorités.   La JIA est surtout pour  les industriels et les politiques maliens  un espace de promotion du « Made in Mali » auprès des consommateurs comme l’illustre le thème national «  Made in Mali », une volonté chère au ministre en charge de l’industrie conformément à sa mission gouvernementale.

Pour l’édition 2018, ceux sont 100 participants qui y sont attendus pour  échanger et se partager les expériences ;  il s’agit d’une grande mobilisation des  industriels de la sous-région  et leur homologue du Mali car  l’ensemble de  l’écosystème de l’industrie  malienne  va réunir avec leurs paires de par le monde  et les autorités autour d’un programme attrayant qui prévoit des expositions –vente, des démonstrations et des rencontre B to B.

Comme l’a indiqué le ministre Moulaye Ahmed Boubacar, ces journées vont permettre de réfléchir aux pistes du développement du secteur et d’évaluer le chemin parcours afin de se projeter dans le futur, un futur où le « Made in Mali » est réalisé, où   l’industrie   prend son envol.

Intervenant, Lafia Camara, le président de l’OPI, a dressé le bilan de l’édition 2017 qui a été marquée par une organisation matériel réussite avec la participation de l’écosystème de l’industrie malienne et  le succès des rencontres B to B nonobstant le peu de ventes promotionnelles pouvant attirer plus de visiteurs.

Mme Haby Sow Traoré, la Représentante de l’ONUDI, partenaire stratégique du Mali,  a réaffirmé l’engagement de sa structure aux côtés du Mali dans  son processus de développement industriel.

Si la JIA est fêtée au Mali  sous le thème «  Mali in Mali »,  le  thème retenu sur le plan international est «  Promouvoir les chaine de valeur régionales en Afrique, un moyen pour accélérer la transformation structurale, l’industrialisation et la production pharmaceutique », ces thèmes qui tous deux visent  l’émergence du continent.

Khadydiatou SANOGO//Maliweb.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here