Enlèvement d’enfant à l’hippodrome : La voleuse arrêtée à Kita

0

Le 28 Octobre 2018 vers 01 heures 30 mns, sur dénonciation d’une personne désirant garder l’anonymat, les éléments de la Brigade territoriale (BT) de la Gendarmerie de Kita ont procédé à l’interpellation d’une certaine Fatoumata DIENTA pour enlèvement d’enfant.

Y.C. est une femme de ménage qui travaille dans une famille au quartier Hippodrome I. Le 14 Octobre 2018 aux environs de 08heures, lors d’une cérémonie de mariage dans ladite famille, la dame a laissé son enfant avec sa sœur dénommé R C. Cependant, la nommée Fatoumata DIENTA a profité de cette cérémonie pour se faire passer pour une griotte. Elle est venue dans la maison où travail la dame Y.C. Faisant semblant de jouer, elle a pris l’enfant avec la dame R C et a profité de l’inattention de cette dernière pour disparaitre. Les recherches effectuées par les parents et leurs voisins en vue de retrouver l’enfant sont demeurées vaines.

Ainsi, les policiers du 6ème arrondissement ont enregistré une plainte dans leur service le même jour aux environs de 14 heures. Aussitôt, ils ont alerté les postes frontaliers, les postes de contrôles et fait une déclaration d’enlèvements d’enfant sur les réseaux sociaux avec la photo de l’enfant disparu.

Le 27 Octobre 2018, la police a été informée par une personne de bonne foi de ce qu’une femme se trouverait à Manatali avec un enfant suspect. Qu’elle était venue passée deux (02) semaines à Bamako et qu’elle est revenue à Manatali avec un enfant alors qu’elle n’était pas enceinte. La description donnée par leur informateur correspondait parfaitement à celle qui avait enlevé l’enfant. C’est alors que les forces de l’ordre ont pris attache avec la Brigade territoriale de la Gendarmerie de Kita qui a interpellé et mis à leur disposition la présumée auteur des faits dénommée Fatoumata DIENTA, née vers 1990 à Macina, ménagère domicilié à Manatali.

Interrogée par les soins de la police, elle a reconnu les faits et déclare avoir enlevé l’enfant de la dame Y.C pour l’amener à Manatali. Identité de la mère de l’enfant, Y C, âgée de 18 ans, née à Kolokani, ménagère domiciliée à l’Hippodrome I. Une enquête est ouverte.

MBG

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here