Alou Sangaré, président du Tata National de Sikasso: Un homme au service au service de la jeunesse

16

Elu le 29 septembre 2018 à l’unanimité par les responsables et supporters du Tata national à la faveur de leur assemblée générale, Alou Sangaré a promis d’œuvrer pour l’épanouissement et la réussite du club dans la région et sur le plan national voire international. Cette promotion n’est pas une surprise quant on sait que depuis son retour au pays après de nombreuses années en Europe, l’homme s’est mis au service de la jeunesse à travers le football en créant un centre de football du nom de Mont Rouge.

Emerveillés sur les résultats du centre de football, Alou Sangaré fut sollicité par les anciens joueurs du Tata national pour qu’il devienne leur président après 27 ans d’absence à la ligue 1.Sensible à leur demande, M Sangaré accepta cette marque de confiance. «On ne refuse pas un honneur et c’est avec joie et fierté que j’ai accepté de devenir président du Tata national car la confiance ne s’achète pas mais elle se mérite. Je ne peux que remercier les anciens du Tata car un homme élevé par Dieu ne doit jamais refuser la main tendue des hommes » a-t-il déclaré. A Sikasso, Alou Sangaré est connu comme un homme simple et humble.

Il fut président du Stade malien de Sikasso et a poser plusieurs actes dans le cadre du développement du sport sikassois ; Au lieu d’etre felicité pour avoir accepté ce sacrifice c'est-à-dire de faire renaitre les centres du Tata national finaliste malheureureux de la coupe du Mali en 2003 face au Djoliba, l’homme se voit victime d’un complot ourdi par ceux qui n’ont rien apporté au football sikassois alors qu’ils sont aux affaires depuis plus de deux mandats. Tout cela à cause d’un problème de voix pour l’élection à la fédération malienne de football.

Cette cabale est entretenue par le président de la ligue de football de Sikasso en la personne de Mamby Keletigui Diaby tout simplement il ne siffle pas dans la même direction qu’Alou Sangaré. Ce qui est dommage pour les supporters du Tata national et le football sikassois. Malgré cette cabale, Alou Sangaré invité tous les acteurs de Sikasso à se focaliser sur l’essentiel à savoir le développement du football pour faire monter les équipes de la ville en ligue 1. Comme on le voit c’est un homme au service de sa nation qui se voit injustement combattre par ses détracteurs

Makhane Cheick Diabaté

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here