Mois de la solidarité : L’église chrétienne évangélique n’est pas restée en marge

4

Dans le cadre de la 24è édition du mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, l’église chrétienne évangélique de N’Tabacoro logement sociaux a remis, le samedi dernier, des vivres et des pagnes à l’association de bienfaisance envers les veuves, les orphelins et les démunis dans l’Eglise au Mali (ABEVODEM). La cérémonie était présidée par le parrain du mois de la solidarité, délégué général de l’association des groupements d’églises et missions protestantes évangéliques au Mali (AGEMPEM), le révérant Nouh Ag Infa Yattara.

Le ministère des Affaires religieuses et du Culte et celui de la Solidarité et de l’Action humanitaire étaient respectivement représentés par Oumar Diakité et Moussa Boubou Sissoko. Dans son intervention, la présidente de l’ABEVODEM a informé que l’objectif de son association est de soutenir les veuves, les orphelins et les familles en difficulté dans leur épanouissement social et économique. Mme Dioné Coulibaly Néma a rappelé que la solidarité est un acte que son association pratique durant toute l’année. Et cela depuis 5 ans grâce aux cotisations et moyens propres des membres de l’association. Elle a assuré de la répartition intégrale de ces lots, composés de céréales, de savons et de pagnes. La valeur de la donation est estimée à plus de 1.000.000 F CFA .

Le parrain du mois de la solidarité a exprimé sa reconnaissance à l’endroit des plus hautes autorités de notre pays sur le choix porté sur sa personne pour parrainer cette 24è édition. «Etant d’une couche minoritaire de la société, le choix porté sur ma personne est suffisant pour montrer que ce sont les actes posés par une personne dans sa vie de tous les jours qui sont la motivation réelle du choix du parrain pour le mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion », a déclaré le révérant Nouh Ag Infa Yattara.

Quant au représentant du ministère de la Solidarité et de l’Action humanitaire, il s’est dit satisfait de la présente édition. Les dons de sang, les distributions de céréales et autres actions menées par le délégué général de l’AGEMPEM ont été appréciés à leur juste valeur par Moussa Boubou Sissoko. D’une voix concordante, les bénéficiaires ont exprimé leurs reconnaissances à l’endroit de l’Eglise et des plus hautes autorités de notre pays.

Issa Baradian TRAORÉ

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here