GTM, le médiateur !

3

Ce n’est plus un secret : le général Moussa Traoré, ancien président du Mali, est devenu le médiateur entre Ibrahim Boubacar Keita et le Chérif de Nioro. Ça fait quelques jours que l’information circule sur une éventuelle visite d’excuses d’IBK chez Bouyé. Après l’échec de la première tentative, la seconde est en cours de préparation. C’est pour cela que Moussa Traoré est arrivé le jeudi 1er novembre au matin à Nioro du Sahel, pour tenter une nouvelle médiation entre le Chérif Mohamed Ould Cheickne et le président IBK. GMT réussira-t-il cette fois-ci dans cette mission qui lui a été confiée par son allié IBK ? La question mérite d’être posée car l’ancien dictateur déchu avait échoué dans sa première tentative de réconcilier Bouyé et IBK. Selon des sources fiables, ce dernier a complètement perdu le sommeil à cause de sa brouille avec le saint homme de Nioro du Sahel. À suivre.

La grève des 100 jours

«Après 100 jours de grève dans l’honneur et dans la dignité, les dignes et loyaux magistrats du Mali ont décidé sagement et magistralement de suspendre leur grève inédite. Sur le volet sécuritaire, des avancées consistantes sont obtenues. Sur le volet financier, la famille noble et digne s’en remet à la sagesse du président de la République du Mali. L’assemblée générale a pris cette décision en toute sagesse et par civisme ou patriotisme. Tous les magistrats sont à saluer vivement pour leur résistance, leur courage, leur sens élevé de responsabilité et du devoir bien accompli. Tous les syndicalistes méritent nos congratulations, nos très chaleureuses félicitations pour le gros travail abattu dans l’honneur et dans la dignité».

Enlèvement évité de justesse

Léré le 1er novembre, vers 18h 30 minutes, une tentative d’enlèvement du véhicule (occupé par 4 éléments) de relève de la Garde nationale échoue. Les 3 assaillants armés de PM étaient sur une moto et étaient arrivés à 400m du check-point. Bilan : 2 blessés. Il s’agit des gardes Boubacar Fofana (blessé grave-fracture au bras droit) et Daouda Sangaré, chauffeur, blessé à la poitrine. Une fillette de 3 ans a été blessée à la tête à cause des tirs essuyés par les éléments du check-point. Les assaillants ont pris la direction sud-ouest. La même nuit, entre 22h et 23h, des forains de retour de N’Daky à bord de 5 véhicules ont été attaqués à Tawalate par un groupe de jeunes armés sur une dizaine de motos. Les forains ont été dépouillés, les véhicules enlevés.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here