Liga : le Betis maîtrise le Barça au Camp Nou !

0

Le Betis s’est imposé 4-3 sur la pelouse du FC Barcelone en ayant offert un sacré spectacle. Les Andalous étaient pourtant la pire attaque de Liga avant la rencontre.

Cette douzième journée de Liga nous réservait quelques belles affiches, dont ce duel entre le FC Barcelone et le Betis. Après une petite période de doute, le club catalan a retrouvé des couleurs et arrive sur une série de trois victoires consécutives en championnat. Ernesto Valverde sortait l’artillerie lourde, avec le retour de Lionel Messi, alors que Malcom, auteur d’une belle entrée face à l’Inter, était récompensé avec une place dans le onze titulaire. Ousmane Dembélé était lui en tribunes, alors que Samuel Umtiti, de retour après plusieurs semaines d’absence, commençait sur le banc. En face, un Betis en difficulté au niveau des résultats, mais capable de poser des problèmes au Barça dans le jeu. Lo Celso était présent au milieu aux côtés de William Carvalho et d’Andrés Guardado. Au final, le club du sud de l’Espagne s’est imposé 4-3.

Le début de la partie était assez animé. Piqué sortait une intervention décisive sur Lo Celso, qui s’en allait défier ter Stegen, au tout dernier moment (4e). Malcom se montrait assez volontaire, pendant que Joaquin, servi par Lo Celso, perdait un face à face avec le portier allemand du Barça (7e). Le Barça avait du mal à construire à cause du bon pressing verdiblanco, et les Andalous allaient rapidement faire la différence. William Carvalho lançait Junior Firpo. Ce dernier mystifiait Sergi Roberto et crucifiait un ter Stegen impuissant (0-1, 20e). Première réponse catalane avec une tête de Lenglet ; mais Pau Lopez a sorti une superbe parade pour éviter l’égalisation (25e). Loren avait lui la balle du 2-0, mais il manquait le cadre de très peu (31e), et ter Stegen était aussi décisif sur Tello. L’Allemand, encore lâché par sa défense, n’allait rien pouvoir faire contre la légende Joaquin, servi par Tello, qui expédiait le ballon au fond des filets d’un joli plat du pied du point de penalty (0-2, 34e).

Le Betis était supérieur dans tous les domaines

C’est simple, le FC Barcelone recevait une véritable leçon de football, et ne trouvait pas de solution pour créer du danger devant. Le milieu andalou était infiniment supérieur mais, et Lo Celso, Guardado et Carvalho se promenaient tout simplement dans l’entrejeu. Le duel tactique entre Setién et Valverde tournait clairement en faveur du coach des Beticos. Le Txingurri faisait entrer Arturo Vidal à la pause, et le Chilien était tout proche de marquer dès le retour des vestiaires, mais il se heurtait à un bon Pau Lopez (46e). Le Barça était revenu avec des intentions résolument plus offensifs, et Messi voyait sa tentative frôler le montant droit (48e). Un moment de folie qui, peu à peu, se résorbait puisque les Andalous parvenaient à resserrer les rangs. Luis Suarez était tout de même proche de trouver la faille, mais sa frappe croisée terminait sa course dans le petit filet extérieur (58e). Le Betis opérait désormais en contre-attaque, et savait globalement bien neutraliser les offensives barcelonaises. Cristian Tello était à deux doigts de plier la rencontre avec une frappe croisée qui a frôlé le poteau droit de ter Stegen (64e).

L’ancien de la Masia allait cependant être malheureux quelques minutes, accrochant Jordi Alba dans la surface andalouse (66e). L’arbitre ne tremblait pas, et Lionel Messi transformait le penalty à merveille (1-2, 68e). Carles Aleñá entrait en jeu à la place de Busquets. Et si le Barça semblait bien parti pour revenir au score… Lo Celso, bien aidé par un ter Stegen coupable sur le coup, douchait les espoirs catalans (1-3, 71e). Abattus, les Barcelonais ne parvenaient pas à réagir, et le Betis, bien aidé par l’entrée d’un bon Canales, récitait sa partition. Mais c’est quand le Barça est au plus bas que Messi prend ses responsabilités. L’Argentin adressait un caviar pour Munir qui décalait pour Arturo Vidal, qui n’avait qu’à pousser le ballon au fond (2-3, 78e). Ivan Rakitic allait cependant être expulsé après un tacle sur Lo Celso (82e)… De quoi relancer les Vert et Blanc. Canales, servi par Junior Firpo, allait crucifier le Barça, prenant le dessus sur les défenseurs barcelonais pour plier le match (2-4, 82e). Dans le temps additionnel, Messi réduisait l’écart après un caviar de Vidal (3-4, 92e). Le score en est resté là. Stupeur au Camp Nou… C’est la première fois depuis 15 ans qu’une équipe vient marquer quatre buts dans l’enceinte catalane…

Par footmercato.net

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here