Clôture du Forum international sur la sécurité et la santé au travail: Faire de la prévention une priorité absolue fortement recommandée

6

Les lampions se sont éteints, le vendredi 09 novembre 2018 sur les travaux de la première édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail (FISST) placé sous le thème central : « La Prévention des risques professionnels au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique ».

L’objectif de ce forum de deux jours organisé par le Consortium Africain pour le Développement Durable (CA2D), Mali assistance service (MAS) et l’agence Binthily Communication, est d’offrir une plateforme d’échange sur la question de la Sécurité et de la Santé au Travail. L’une des recommandations issue de ce forum tenu au Musée de la femme « Muso Kunda » de Bamako est de faire de la prévention des risques professionnels comme une priorité absolue.

«Au nom du Consortium Africain pour le Développement Durable (CA2D), Je tiens à vous remercier chaleureusement d’avoir participé à la 1ère édition du Forum International sur la Sécurité et la Santé au Travail. Quelle fierté pour le Mali et moi-même d'avoir accueilli autant d'experts, chefs d'entreprises, universitaires et professionnels. Pendant deux Jours, ensemble, nous avons partagé des expériences, nous avons réfléchi à des solutions novatrices pour que la prévention des risques professionnels soit au cœur des exigences stratégiques des entreprises en Afrique », a déclaré le vice-président du CA2D, Alioune Faye lors de son discours de clôture.

Avant d’inviter les uns et les autres à promouvoir le développement socio-économique de l'Afrique ainsi que le bien-être des salariés et des populations. « Chers panelistes et participants. Directs, vous l'avez été pendant ces deux Jours. Vous n'avez pas hésité à parler sans complaisance, indiquant pour beaucoup qu'une meilleure prévention demandait un changement de comportement chez les employeurs mais aussi chez les salariés.

Des idées ont été données : il faut plus de sensibilisation, il faut plus de formation, il faut aussi des moyens financiers », a-t-il dit. Selon lui, le comité scientifique de ce forum rédigera un livre blanc, basé sur les différentes communications. « Ce jour marque la clôture du FISST 2018, nous ne devons pas pour autant oublier tout ce qui a été dit Ici. Au contraire, nous devons continuer à faire de la prévention une priorité absolue ; Il en va du bien-être, voire même de la bonne santé des entreprises et des travailleurs », a-t-il conclu. Au cours de cette cérémonie de clôture, il y a eu la démonstration des cynophiles (unité cynophiles) et la remise des attestations de reconnaissance.

Aguibou Sogodogo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here