Douanes maliennes : Le nouveau DG Doucara annonce les couleurs

1

Vingt-quatre heures après sa prise de fonction le mercredi 7 novembre, Mahamet Doucara car c’est de lui qu’il s’agit, nouveau maître de la direction générale des douanes du Mali, a tenu à mettre les points sur les i. Sans tarder, il a instruit à tous les chefs des structures, notamment les bureaux frontaliers, les bureaux principaux, les bureaux spécialisés et à tous les directeurs régionaux l’impérieuse nécessité d’atteindre les objectifs à lui assignés par les plus hautes autorités du pays ; à savoir : améliorer substantiellement les recettes des douanes, en cette période de crise financière pour notre pays.

Le même jour, soit le jeudi 8 novembre, toujours pour prouver à ses collaborateurs et agents que les choses ont changé, il a animé un briefing à la direction générale des douanes, pour expliquer le contenu de sa lettre de mission. Notre interlocuteur est formel, ce jour-là, Mahamet Doucara est arrivé à 7 h 20 au bureau pour commencer les travaux du briefing à 8 h précises. C’était en présence de tous les chefs précédemment cités.

Pour les collaborateurs qui ont eu à travailler avec l’homme ou sous son autorité, ils ne sont guère étonnés de ce comportement exemplaire du nouveau DG des Douanes. Il est un homme du sérail qui s’est illustré par l’obtention de bons résultats là où il a eu à servir. Il ne tergiverse pas sur les principes dans le cadre du travail. Les bureaux des douanes de Kidal où il débuta sa carrière, de Kati et récemment la direction régionale des douanes de Sikasso, pour ne citer que ceux-ci, où d’ailleurs il était directeur régional, le connaissent bien. “L’homme qu’il faut à la place qu’il faut” est le proverbe qui sied bien au DG Doucara.
Au moment où notre pays traverse une tension de trésorerie, la venue de cet homme bosseur à la tête des douanes maliennes ne peut qu’être salutaire. Déjà, il n’a pas tardé à donner le ton.

A.Z

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here