Coopération : Le Projes pour stabiliser le Centre du Mali

6

La stabilisation et redressement socio-économique au Centre du Mali (Mopti et Ségou), l’accès des populations aux services de base, en générant de nouveaux revenus et en créant des emplois… ce sont là, entre autres, les objectifs du Programme jeunesse et stabilisation (Projes) qui a été lancé, le vendredi dernier. La cérémonie s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités dont le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf, l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Alain Holleville et le directeur pays de la GIZ, Jürgen Koch…

Le Programme jeunesse et stabilisation (Projes) est un projet de trois ans financé par l’Union Européenne à hauteur de 20 milliards F CFA et mis en œuvre par la Coopération Allemande (GIZ).

Le Projes s’inscrit dans la stratégie régionale d’intervention de l’Union Européenne au Centre du Mali, dont l’objectif global est de favoriser la stabilisation et le relèvement socio-économique, par un renforcement de l’offre et de l’accès des populations aux services de base prioritaires, par le soutien à la cohésion sociale et communautaire, ainsi que par la création de revenus et d’emplois au bénéfice des couches sociales fragilisées.

Le directeur pays de la GIZ, Jürgen Koch, a déclaré qu’il y a urgence à intervenir dans le Centre du Mali pour la stabilisation globale du pays. « Le programme dont bénéficiera 2 millions de personnes permettra, entre autres, la formation de 5 000 jeunes à des métiers porteurs, le soutien à 2 000 activités génératrices de revenus… Aussi, le Projes permettra de ramener la paix et la stabilité dans le Centre du Mali. Cependant, il ne faut pas perdre de vue le risque de sécurité que courent les agents du programme. Un dispositif sécuritaire a été pensé à cet effet », a indiqué Jürgen Koch.

L’Ambassadeur de l’UE au Mali et co-président du Comité de pilotage du programme, Alain Holleville, a précisé que cet ambitieux programme vise à soutenir les efforts du Mali dans la stabilisation des régions du Centre du Mali. «… Le Projes doit apporter une réponse forte dans les zones affectées par les conflits inter et intra-communautaires (…) Ces projets qui pourront débuter sur le terrain dès le début de l’année 2019, couvrent divers domaines : l’hydraulique, l’éducation, la santé, mais également le soutien à des activités économiques… », affirme M. Holleville.

Pour sa part le ministre de l’Administration territoriale, Mohamed Ag Erlaf s’est réjoui de cette initiative qui permettra, selon lui, d’améliorer le cadre de vie des populations de ces 2 régions : « Ce projet permettra également de préparer le capital social de demain et surtout d’offrir des alternatives sérieuses pour les jeunes à l’immigration ou à leurs recrutements par extrémistes… ».

D’un montant global de 30 millions d’euros, le PROJES est mis en œuvre par la GIZ InS à travers un contrat de service incluant la mise à dispositions d’experts principaux et d’experts non principaux pour des interventions ponctuelles et ciblées…

Mohamed Sylla

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here