Partenariat public privé : Le Mali à l’honneur à Casablanca

5

Le ministre du Développement industriel et de la Promotion des Investissements, Moulaye Ahmed Boubacar a participé du 12 au 13 novembre à Casablanca à la deuxième édition du Forum africain sur le partenariat public privée. Moulaye Ahmed Boubacar représentait le Premier Ministre SoumeylouBoubèyeMaïga invité d’honneur de l’événement. Avec comme thème central « Promouvoir les Tic et l’Agriculture en Afrique grâce aux PPP », ce forum se voulait, un catalyseur dans lequel les acteurs publics et privés occuperont une place centrale.

Le terme PPP désigne un contrat conclu entre l’Etat les entreprises privées en vue de financer, construire ou gérer des infrastructures il s’agissait de mettre en avant l’expérience du Maroc dans ce domaine.

Pour les organiseurs, avec à leur tête notre compatriote Daouda Coulibaly PDG de TRAINIS, la tenue de cet événement au Maroc est en droite ligne avec l’engagement de sa majesté le Roi Mohamed VI pour la coopération Sud Sud et le développement économique du continent. Selon lui le Maroc est une référence en matière de PPP et d’agriculture. D’où la tenue de ce forum à Casablanca.

Il s’agit à travers ce forum de créer un cadre d’échanges et de réflexions sur les différentes problématiques liées à la réalisation des projets d’infrastructures, selon le modèle de Partenariat Public-Privé sur le continent.

Dans son intervention, le ministre du Développement industriel et de la Promotion des Investissements a salué la tenue de ce forum car selon lui, face à la rareté des ressources publiques, la participation du secteur privé apparaît comme indispensable si nous voulons aller à l’émergence. Ce souci est largement partagé par le Mali qui considère le PPP comme l’une de ses priorités et l’a inscrit dans son dispositif institutionnel de développement à travers la création d’une Unité PPP. Il s’agit d’un dispositif ambitieux basé sur des interventions efficaces et transparentes.

Pour Moulaye Ahmed Boubacar, l’Afrique est condamnée à réussir le développement car c’est la seule façon de lutter contre l’immigration clandestine, le chômage des jeunes et la pauvreté qui gangrènent le continent de nos jours.

En marge de ce forum le ministre Moulaye Ahmed Boubacar a eu des entretiens fructueux avec des représentants du Gouvernement chérifien qui l’ont invité à revenir pour concrétiser ces volontés. Le ministre a également rencontré des dirigeants de grands groupes marocains spécialisés dans les industries, les investissements et les énergies renouvelables.

Lors d’un dîner gala qui sanctionné ce forum, le ministre du Développement industriel et de la Promotion des Investissements a reçu au nom du Premier Ministre une attestation de reconnaissance pour le soutien du gouvernement malien à ce forum.

CC/MDIPI

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here