Projet de découpage administratif au Mali : La population de Markala plaide pour son érection en cercle

11

Les ressortissants de l’ensemble des arrondissements de Markala, Sansanding, Doura, ont convergé en assemblée générale le 12 novembre 2018 à la Maison des Jeunes Carrefour des jeunes de Markala. Au menu, une demande adressée aux plus hautes autorités du pays pour l’érection de ces localités en cercle, avec Markala comme chef-lieu. Il s’agit, selon les populations concernées, d’une veille doléance qui remonte à 1957. La première demande d’érection de Markala en cercle date donc du temps colon et, depuis les indépendances, tous les présidents qui se sont succédé, y compris IBK, ont donné leur accord de principe à cette sollicitation.

Dans la note de plaidoyer, la population relève que Markala respecte l’ensemble des critères définis par les textes régissant les collectivités territoriales, notamment son statut administratif. En matière de justice, un tribunal de première instance, en sécurité un escadron et brigade de gendarmerie. Idem pour les domaines de la santé et de l’éducation avec le CSREF et le district sanitaire pour assurer la couverture sanitaire, puis un centre d’animation pédagogique et des écoles secondaires dont un lycée un public, des écoles et des centres de formation professionnelle. Makala est également doté de banques et de structures de micro-finance.

Autres arguments évoqués par les ressortissants desdites contrées : la présence d’EDM, de Sotelma, de Somagep, de services Eaux et Forêts, des services de l’agriculture et de la pèche, des aménagements de périmètres rizicoles et des usines de fabrication de sucre.

Interrogé par nos soins, l’artisan principal, l’honorable Yacouba Traoré, a expliqué que la distance entre Ségou et Markala ne saurait être un obstacle. Selon lui, Kati est un cercle situé à 15 km de

Bamako, alors que Makala est à 35 KM de Ségou.

La lettre de demande contenant tous ces arguments a été adressée au Premier ministre, au président de l’Assemblée nationale, au gouverneur, au président du conseil régional et du préfet de Ségou.

 

Amidou Keita

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here