COP22 : Top mensonge pour bloquer l’industrialisation des pays pauvres !

6

La COP22 est organisée seulement pour empêcher le développement des pays pauvres et les maintenir dans la pauvreté. Donc contrôler leurs richesses. Elle est donc finie. Quels résultats ? RFI les qualifie de « mitigés ». Elle ne peut pas dire FIASCO puisqu’elle n’est pas objective. Sinon on a parlé pour rien. Comme lors de la 20è, autrefois, on a beaucoup parlé mais pour rien de concret. Mais le véritable objectif est de bloquer l’industrialisation des pays pauvres et les empêcher ainsi de se développer.

Tout en leur faisant des promesses qui ne seront jamais tenues. JAMAIS. Ainsi on parle de « zéro exclusion, zéro carbone et zéro pauvreté ». Qui se sent morveux se mouche. C’est parce qu’ils savent qu’ils sont en train d’exclure les pauvres et de les rendre encore plus pauvres au nom du « zéro carbone » qui leur ferme la porte de l’industrialisation. Donc de l’enrichissement, du développement et du bien-être.

En effet zéro carbone veut dire que les pays du sud ne doivent pas construire des usines car ce sont les usines qui produisent le carbone. Mais c’est aussi elles qui créent les emplois, les salaires et la richesse. Les pays occidentaux eux, ce sont déjà enrichis en créant des usines et en émettant du carbone (en grillant le charbon, le pétrole et le nucléaire).

L’objectif des COP et leurs palabres pseudo scientifiques, c’est de dire aux couillons africains : « Le monde est pollué déjà et la planète est en danger. Donc vous, au nom de la préservation de l’avenir, vous n’allez pas polluer : vous n’allez pas vous industrialiser. Nous on va vous prendre en charge ». Seulement, l’aide promise ne viendra jamais. Des miettes, oui. Mais de là vraie solidarité conséquente, jamais. Du coup, faut-il croire au concept de « Changement Climatique » ? Non et non. C’est une vraie tromperie, une vraie arnaque et une vraie tentative de couillonnade. Un mensonge.

A.Tall

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here