Les responsables du CLCM lors de la conférences de presse portant sur la sentence du 15 novembre 2018 du tas au sujet de la crise du football malien : « Nous sommes loin, très loin, de penser avoir triomphé sur qui que ce soit » dixit Moussa Konaté

3

Le 18 novembre 2018 dans la salle de conférence de la Maison de la Presse, le Collectif des ligues et clubs majoritaires a rencontre les journalistes pour partager les suites favorables que le tribunal arbitral du sport a données à leur démarche à savoir l’annulation de l’assemblée générale élective de la FEMAFOOT tenue le 29 novembre 2016 et l’application stricte de la sentence du 4 octobre 2016.  Face aux journalistes, les conférenciers Moussa Konaté, Yeli Sissoko, Aba Mahamane, Modibo Coulibaly ont expliqué en fond et en large la sentence prononcée par le TAS le 15 novembre 2018. Au cours de la conférence de presse, les responsables du Collectif des ligues et clubs majoritaires ont la profonde et intime conviction qu’avec la sentence du 15 novembre 2018 que tous les protagonistes et tous les acteurs concernés par la crise du football  trouveront des raisons définitives pour tourner cette sombre page. « Une page qui a si douloureusement flétri le cours normal de notre football, triste page dont nous aurions pu, dont nous aurions  dû nous passer » a ajouté le principal conférencier, Moussa Konaté, président du COB. En effet suite à une saisine du TAS le 19 décembre 2016 à l’encontre de la tenue de l’Assemblée générale extraordinaire de la FEMAFOOT du 29 novembre 2016, le TAS vient de les donner en annulant cette AGE. Face à certaines intoxications et aux mauvaises interprétations, les responsables du Collectif ont décidé de partager avec les hommes de medias le contenu de la sentence. D’ailleurs le document complet de 17 pages a été remis aux journalistes présents. Avec cette sentence, les responsables du Collectif ont exprimé leur vœu le plus ardent de laisser derrière eux les stigmates  et autres contrariétés  du passé pour des retrouvailles franches et loyales. Loin de tomber dans un triomphalisme béant, les responsables du Collectif restent profondément persuader que la vraie bataille à gagner est celle de la concorde. «Nous sommes loin, très loin, de penser avoir triomphé contre qui que ce soit. Nous invitons tous les militants et tous les fervents du football à faire le pari de gagner ensemble cette bataille infiniment plus honorable. Les outrages et autres excès, la passion aveuglante, de quelque bord qu’ils soient, ne sont que des entraves aux intérêts majeurs de notre football. Oui, ensemble, tous frères de la FEMAFOOT. Donnons-nous la main. Nous le demandons humblement à nos adversaires d’hier et frères de toujours » a déclaré le principal conférencier. Au nom de tous les responsables du Collectif, le président du COB a tenu à exprimer toute leur profonde gratitude au TAS pour sa totale implication dans la résolution de la crise avant de faire à l’unisson de tous les acteurs du ballon rond. « Mobilisons-nous pour faciliter la tache du Comité de normalisation(CONOR), et à travers lui, la Confédération Africaine de Football(CAF) et la Fédération Internationale de Football Association(FIFA) qui ne demandent qu’à nous aider à trouver, une fois pour toutes les voies et moyens pour sauver notre football » a conclu M. Konaté.   

Saïd

Commentaires via Facebook :


Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here